S-victor

L’État canadien, l’impérialisme et le Mali

La « com­mu­nauté inter­na­tio­nale », comme disent les médias, cherchent les moyens d’intervenir au Mali pour rame­ner l’« ordre ». La France et les pays de l’Union euro­péenne, les États-Unis, le Canada et quelques autres (une poi­gnée d’États sur la tota­lité de ceux qui sont membres de l’ONU) sont inquiets. Pays riche qu’on a fait pauvre, le Mali tra­verse une crise grave, comme d’ailleurs la plu­part des pays de l’Afrique sahé­lienne. Toute la moitié nord du pays est occu­pée par une nébu­leuse peu défi­nie se récla­mant à la fois de l’identité toua­reg et du radi­ca­lisme d’Al-Qaïda. Au sud, l’État est pra­ti­que­ment para­lysé, tant est dis­cré­di­tée l’élite en place. Pour les puis­sances impé­ria­listes, cette situa­tion peut déra­per, comme au Moyen-Orient. C’est là que s’ébauche une nou­velle aven­ture impé­ria­liste au nom de l’« huma­ni­taire ».

Par
Lire la suite...
Syrie et Moyen-Orient
Le déplacement des plaques tectoniques au Moyen-Orient

Les jours du régime Bashar Al-Assad sont comp­tés en Syrie. Malgré la puis­sance de feu de l’armée syrienne, les rebelles avancent inexo­ra­ble­ment et ont atteint le point de non-retour. Il reste encore, peut-être, un petit espace pour une négo­cia­tion poli­tique qui per­met­trait au clan Al-Assad de sauver sa peau tout en fai­sant en sorte que ses alliés (la Russie et l’Iran notam­ment) ne perdent pas tota­le­ment la face, mais cela semble impro­bable. La coa­li­tion qui sou­tient la rébel­lion est confiante de sa force et veut en finir une fois pour toutes non seule­ment avec le dic­ta­teur, mais avec l’ensemble du dis­po­si­tif éta­tique qui le sou­tient.

Par
Lire la suite...
Le gouvernement canadien et la Palestine

Le gou­ver­ne­ment Harper a décidé de « sin­gu­la­ri­ser » le Canada à l’ONU en fai­sant partie du 5 % des États membres hos­tiles aux droits des Palestiniens. C’est tout un achè­ve­ment ! Au-delà de la bouf­fon­ne­rie du ministre des affaires étran­gères John Baird, il convient de rap­pe­ler un cer­tain nombre de véri­tés sur ce dos­sier.

Par
Lire la suite...
Syrie et Moyen-Orient
La guerre parfaite

La pré­sente guerre en Syrie est une guerre « par­faite » du point de vue de l’impérialisme amé­ri­cain. C’est à la fois la des­truc­tion d’un État récal­ci­trant qui sans être anti-impé­ria­liste agis­sait par­fois sur ses propres bases et consti­tuait un obs­tacle à l’hégémonie des États-Unis relayée par un pit­bull amé­ri­cain nommé État d’Israël. C’est à la fois une opé­ra­tion peu coû­teuse en argent et sur­tout en mili­taires, puisque la sale job est faite par des Jihadistes syriens ou étran­gers finan­cés par les pétro­mo­nar­chies du Golfe. C’est éga­le­ment une entre­prise à long terme pour repla­cer les États-Unis dans un mode offen­sif à la suite de leurs déboires en Irak et en Afghanistan. Du « win-win », pour­rait-on dire. Comment en est-on arri­vés là ?

Par
Lire la suite...
L’impérialisme et les enjeux de la Palestine

Les attaques israé­lienne sur Gaza conti­nuent d’entraîner leur lot d’horreur. On est presque sur­pris d’être sur­pris tant ce jeu de mas­sacres n’en finit plus de finir. Le tout a com­mencé par l’assassinat d’un res­pon­sable du Hamas. C’est une tac­tique bien connue du côté israé­lien, quand on veut aug­men­ter les ten­sions. Les Palestiniens répliquent avec leur arme­ment bric-à-brac, alors on a l’excuse pour leur lancer les feux de l’enfer avec les armes des États-Unis. Au bout d’un temps, une trêve sur­vient, jusqu’à la pro­chaine bataille. Entre-temps, les impé­ria­listes et leurs bouf­fons s’agitent à l’ONU et ailleurs. Ils condamnent tou­jours la vic­time, ils excusent tou­jours le bour­reau, quitte à lui dire de ne pas trop exa­gé­rer.

Par
Lire la suite...
Le jour du souvenir où il faut tout oublier

Si vous étiez soldat ou père d’un soldat, cela vous ferait mal au cœur de voir les hypo­crites pleur­ni­cher sur votre sort en ce jour dit du « sou­ve­nir ». L’État cana­dien tout au long de son his­toire a envoyé des mil­liers de jeunes à la mort dans diverses aven­tures mili­ta­ristes et impé­ria­listes qui n’avaient rien à voir avec la défense de la « nation » comme ose l’affirmer le Ministre Steven Blaney.

Par
Lire la suite...