Ronald-cameron

La droite, la gauche et la nouvelle Alliance Sociale

Il suffit d’une rumeur ou de la créa­tion d’une nou­velle asso­cia­tion pour que des jour­na­listes l’utilisent pour tabler sur l’échec de la gauche ! La nais­sance du Réseau liberté ou l’annonce de la créa­tion pos­sible d’un nou­veau parti poli­tique par François Legault ont suffi à deux d’entre eux du jour­nal Le Devoir à en faire la man­chette le week-end du 13-14 novembre der­nier ! Mais au vu des évé­ne­ments cou­rants, tels le lan­ce­ment de l’Alliance sociale ou le succès de la péti­tion pour deman­der la démis­sion de Jean Charest, on doit consta­ter qu’ils se méprennent sur la réa­lité. En effet, il semble plutôt qu’il s’agit d’une crise de pers­pec­tives à droite !

Lire la suite...
Négociation et contestation dans le mouvement syndical québécois
Introduction à l’exposé sur le mouvement syndical dans le cadre de l’Université d’été des NCS

La plu­part des orga­ni­sa­tions syn­di­cales du sec­teur public, sauf la FIQ, viennent de conclure des ententes sec­to­rielles à la date de renou­vel­le­ment des conven­tions col­lec­tives et à l’échéance du décret. Le Front commun inter­syn­di­cal, salué lar­ge­ment comme une avan­cée cru­ciale pour ces négo­cia­tions et par­fois com­paré à celui qui s’est consti­tué dans les années 70, annonce une entente sur les salaires et les autres matières de table cen­trale. Comment inter­pré­ter la fin de la pré­sente ronde de négo­cia­tion ? L’entente est-elle jus­ti­fiée ou tra­duit-elle un renon­ce­ment de la part des syn­di­cats à enga­ger un combat plus auda­cieux ? La pré­sen­ta­tion que nous ferons pour l’Université d’été des NCS pren­dra appui sur ces évé­ne­ments en vue d’introduire la dis­cus­sion sur l’action syn­di­cale au Québec aujourd’hui. Voici, en guise d’introduction, quelques réflexions.

Lire la suite...