Renel-exentus

Haïti : les raisons de la révolte
mercredi 11 juillet 2018
Conjonctures et actualités

Les récents évé­ne­ments en Haïti ne sau­raient sur­prendre aucun obser­va­teur doté d’un mini­mum de luci­dité. Le pays s’enfonce de plus en plus dans une crise sociale, éco­no­mique et poli­tique que ni le gou­ver­ne­ment illé­gi­time actuel ni l’oligarchie richis­sime et mafieuse ne veulent voir ni entendre parler. L’un (le gou­ver­ne­ment) s’évertue à faire danser le peuple ou à lui offrir des spec­tacles de foot, sou­hai­tant que la misère serait plus sup­por­table en dan­sant ou en célé­brant la vic­toire de l’équipe bré­si­lienne ; l’autre (l’oligarchie) affi­chant, jusqu’à la nausée, sa pro­fonde haine du peuple, le consi­dé­rant comme dépourvu d’humanité et indigne du moindre res­pect.

Lire la suite...
Haïti :
Le Tribunal Populaire, une nécessité historique
Communiqué du Regroupement des Haïtiens de Montréal contre l’Occupation d’Haïti (REHMONCO)
mercredi 3 août 2016
Conjonctures et actualités

Haiti_Tribunal_PopulaireLe REHMONCO salue l’initiative des orga­ni­sa­tions pro­gres­sistes et des mou­ve­ments sociaux haï­tiens de mettre sur pied le TRIBUNAL POPULAIRE CONTRE LA DOMINATION ET L’OCCUPATION, à l’occasion du 101e anni­ver­saire du débar­que­ment des mili­taires éta­su­niens en Haïti.

L’idée de juger sym­bo­li­que­ment la main­mise de l’impérialisme des États-Unis sur Haïti consti­tue un tour­nant capi­tal dans la lutte du peuple pour retrou­ver sa sou­ve­rai­neté.

Ce tri­bu­nal permet, d’une part, de mettre à nu les crimes et les exac­tions commis pen­dant plus de 101 ans d’occupation et de domi­na­tion ; d’autre part, il consti­tue un lieu de réflexion et de dis­cus­sion pou­vant amener non seule­ment les classes exploi­tées mais aussi les étu­diants à une plus grande conscience des ver­rous de la domi­na­tion et de l’exploitation.

Lire la suite...
REHMONCO
Note sur le salaire minimum en Haïti
vendredi 27 mai 2016
Conjonctures et actualités

Le Regroupement des Haïtiens de Montréal contre l’Occupation d’Haïti (REHMONCO) condamne et dénonce éner­gi­que­ment la révo­ca­tion arbi­traire du syn­di­ca­liste Télémaque Pierre.

Lire la suite...