Rene-charest

Introduction au dossier
vendredi 23 mars 2018
No. 19 - Hiver 2018

De tous les mou­ve­ments sociaux des temps modernes, le syn­di­ca­lisme est celui qui a favo­risé l’organisation du plus grand nombre de per­sonnes et, ne serait-ce que pour cette raison, il figure parmi les mou­ve­ments sociaux les plus puis­sants de notre époque. Pourtant, aucun dos­sier des Nouveaux Cahiers du socia­lisme (NCS) ne lui avait encore été consa­cré, bien que le syn­di­ca­lisme et les luttes ouvrières – d’ici et d’ailleurs – aient fait l’objet de plu­sieurs textes dans nos pages, à chaque numéro ou presque.

Lire la suite...
Notes de lecture
L’âge des démagogues. Entretiens avec Chris Hedges
jeudi 22 février 2018
No. 18 - Automne 2017

Pierre-Luc Brisson,

L’âge des déma­gogues. Entretiens avec Chris Hedges,

Montréal, Lux, 2016

Ce livre de Chris Hedges a cer­tai­ne­ment connu un regain de popu­la­rité après l’élection de Donald Trump. Celui ou celle qui veut com­prendre ce qui s’est passé aux États-Unis peut trou­ver des élé­ments de réponses dans cette longue entre­vue que Hedges a accor­dée à l’essayiste qué­bé­cois Pierre-Luc Brisson. Y est rela­tée la pas­sion­nante tra­jec­toire de Hedges qui avait été remar­qué comme cor­res­pon­dant de guerre dans les années 1980 et 1990 : Hedges avait alors cou­vert les conflits en Amérique cen­trale, en Algérie, au Soudan, au Yémen, en Palestine et aussi dans l’ex-Yougoslavie. Journaliste réputé, cor­res­pon­dant au New York Times, sa tra­jec­toire a changé brus­que­ment après avoir dénoncé l’intervention mili­taire en Irak en 2003 lors d’une col­la­tion de grades au col­lège Rockford dans le mid­west. Il avait trans­formé son dis­cours pro­to­co­laire en dia­tribe contre George Bush et la guerre en Irak. « Nous nous embar­quons dans une occu­pa­tion qui, si on en croit les leçons de l’histoire, sera aussi dom­ma­geable pour nos âmes qu’elle le sera pour notre pres­tige, notre pou­voir et notre sécu­rité. » Cette dénon­cia­tion lui a valu d’être expulsé de l’évènement et d’être rabroué par son employeur, le New York Times, qu’il a quitté par la suite. Hedges, jusque-là jour­na­liste, devient alors essayiste et mili­tant. « Ma voix n’est plus enten­due dans les médias de masse tra­di­tion­nels, mais mes ouvrages conti­nuent de se frayer un chemin jusqu’à mes lec­teurs. » (p. 36) Depuis, Chris Hedges a publié des livres impor­tants comme la Mort de l’élite pro­gres­siste (Lux, 2012) et Jours de des­truc­tion et jours de révolte, avec le des­si­na­teur Joe Sacco (Futuropolis, 2012).

Lire la suite...
Quelques constats sur la crise en Grèce
Démocratie et rupture dans la lutte contre l’austérité

Comme beau­coup de mili­tants et mili­tantes de la gauche anti-aus­té­rité par­tout dans le monde, nous avons suivi, d’heure en heure, la crise grecque depuis quelques semaines. Comme tout le monde, nous ne sommes pas heu­reux du dénoue­ment. Qu’une telle mise en tutelle sur le peuple grec soit mise en place par la com­mis­sion euro­péenne est une nou­velle triste. Cependant, nous voyons bien que la situa­tion n’est pas figée et que la lutte va se pour­suivre sur le plan idéo­lo­gique, éco­no­mique et poli­tique. L’histoire ne se ter­mine jamais, encore moins celle de la lutte des classes.

Lire la suite...
Tergiversation autour de la grève sociale
Quand la direction et la base ne se rencontrent pas !
lundi 27 avril 2015
Conjonctures et actualités

« Il faut faire preuve d’une déter­mi­na­tion sans faille et d’un grand cou­rage pour en arri­ver à faire la grève. » nous dit Jacques Létourneau, pré­sident de la CSN dans son édi­to­rial du maga­zine Perspectives CSN. 1 Il nous apprend éga­le­ment que le recours à la grève ne s’exerce qu’après avoir tout tenté. Mais devant l’intransigeance des patrons, le tra­vail doit cesser afin que ces der­niers entendent raison. Nous devons remer­cier le pré­sident de la CSN, une des cen­trales les plus com­ba­tive dans l’histoire du mou­ve­ment ouvrier qué­bé­cois, de nous rap­pe­ler ces prin­cipes. Mais peut-être aussi est-il néces­saire d’inscrire ces prin­cipes dans la réa­lité concrète des luttes sociales qui ont cours au Québec aujourd’hui.

Lire la suite...
Lutte contre l’austérité : pour un dialogue stratégique
lundi 23 février 2015
Gauche / Mouvements sociaux

« Il n’y a pas lieu de craindre ou d’espérer, mais de cher­cher de nou­velles armes » disait Deleuze. Face aux nom­breuses attaques du gou­ver­ne­ment libé­ral, il y a lieu rapi­de­ment de trou­ver de nou­velles armes. Mais trou­ver de nou­velles armes ne signi­fie pas qu’il faut cesser de se battre pen­dant qu’on les cherche. Car par­fois la récu­pé­ra­tion d’anciennes armes comme celles de l’information accom­pa­gnée des débats au sein des mou­ve­ments sociaux et syn­di­caux pour aug­men­ter la mobi­li­sa­tion et le rap­port de force peut porter des fruits. Le prin­temps étu­diant de 2012 s’est déroulé de cette manière : s’approprier la réa­lité sociale, débattre sur la manière de chan­ger le monde social et éco­no­mique et se mobi­li­ser pour obte­nir ce chan­ge­ment en déve­lop­pant des alliances larges. Il s’agit en fait de res­tau­rer de vieilles armes, mais en tenant compte cepen­dant que nous évo­luons dans un contexte poli­tique rela­ti­ve­ment nou­veau : celui de l’étatisme auto­ri­taire.

Lire la suite...
Nouveaux Cahiers du socialisme
La santé malade du capitalisme
Numéro 12, Automne 2014
vendredi 29 août 2014
Gauche / Mouvements sociaux
COUV-NCS12-C1 Catalogue Sodep

La santé malade de capi­ta­lisme

Bien qu’au Québec et au Canada le domaine des soins de santé soit, depuis plus de 40 ans, majo­ri­tai­re­ment dans le giron public, l’influence du capi­ta­lisme sur la santé se fait sentir de plu­sieurs manières.

On la retrouve bien sûr dans la forme par­ti­cu­lière qu’ont prise les pra­tiques médi­cales et l’organisation du sys­tème de soins à tra­vers les époques, et elle pénètre éga­le­ment, jusque dans ses replis les plus intimes, le rap­port plus géné­ral que nous entre­te­nons, en tant qu’individus, mais aussi en tant que société, à la santé.

Ce sont ces rap­ports contra­dic­toires et com­plexes entre santé et capi­ta­lisme que le pré­sent numéro des Nouveaux Cahiers du socia­lisme pro­pose d’explorer.

Lire la suite...
NÉGOCIATIONS DU SECTEUR PUBLIC
Vers une réédition de 2010 ?
lundi 4 août 2014
Gauche / Mouvements sociaux

Aussitôt élu, le gou­ver­ne­ment Couillard annonce clai­re­ment sa posi­tion : contrôle de la masse sala­riale du sec­teur public et méde­cine de cheval dans les minis­tères, en par­ti­cu­lier dans le réseau de la santé et de l’éducation. Réponse des cen­trales syn­di­cales ? Il faut lais­ser la chance au cou­reur, indique Jacques Létourneau, pré­sident de la CSN [1] ; pas de branle-bas de combat non plus du côté de la FTQ ou de la CSQ. Cela ne laisse pas pré­sa­ger des len­de­mains qui chantent pour la pro­chaine négo­cia­tion. La pente sera dure à remon­ter pour les salariéEs qui sou­haitent amé­lio­rer leurs condi­tions de tra­vail et des­ser­rer l’étau de l’endettement qui les étouffe un peu plus chaque année.

Lire la suite...
Négos du secteur public
Renouer avec le syndicalisme de combat
mercredi 2 juillet 2014
Gauche / Mouvements sociaux

Après le Printemps érable, qui a révélé la pos­si­bi­lité de faire des gains impor­tants en s’appuyant d’abord et avant tout sur le rap­port de force, la mobi­li­sa­tion et la soli­da­rité, nous pou­vons deman­der aux direc­tions syn­di­cales si elles ont l’intention d’emboîter le pas dans cette pers­pec­tive de lutte concrète et sti­mu­lante. Déjà nous avons entendu cer­tains lea­ders syn­di­caux se réfé­rer à la mobi­li­sa­tion étu­diante pour inter­pel­ler leurs propres membres. Mais s’agit-il là d’une simple rhé­to­rique ? La négo­cia­tion de 2015 mesu­rera la capa­cité du mou­ve­ment syn­di­cal de se renou­ve­ler, voire de déve­lop­per des pra­tiques dif­fé­rentes afin de faire des gains notables et immé­diats.

Lire la suite...
La cécité sociale : mala­die ultime de la bureau­cra­tie syn­di­cale
mardi 28 août 2012
Gauche / Mouvements sociaux

Avant de savoir com­ment va s’annoncer le retour en classe suite à la trêve esti­vale, nous pou­vons en pro­fi­ter pour faire un bilan de la mobi­li­sa­tion étu­diante. Une mobi­li­sa­tion, devons-nous sou­li­gner qui s’est trans­for­mée en une véri­table mobi­li­sa­tion sociale et poli­tique à Montréal et dans plu­sieurs centres urbains du Québec.

Lire la suite...