Pierre-rousset

Le chaos géopolitique et ses implications
Notes d’introduction pour une réflexion collective
mardi 18 novembre 2014
Gauche / Mouvements sociaux

Le chaos cli­ma­tique est une nou­velle donnée struc­tu­relle pro­vo­quée par le réchauf­fe­ment atmo­sphé­rique d’origine humaine (en l’occurrence capi­ta­liste). L’actuel chaos géo­po­li­tique semble lui aussi une nou­velle donnée struc­tu­relle pro­vo­quée par la mon­dia­li­sa­tion capi­ta­liste et les choix impo­sés par les bour­geoi­sies impé­ria­listes tra­di­tion­nelles. Car chaos il y a ; et les causes en sont pro­fondes.

Lire la suite...
Haïti existe-t-il ?

Intéressés à expo­ser une col­lec­tion d’animaux exo­tiques, au début du XIXe siècle, deux Français, les frères Edouard [1818-1868] et Jules Pierre [1807-1873] Verreaux, ont voyagé en Afrique du Sud. Alors, on n’avait pas inventé la pho­to­gra­phie et l’unique façon de satis­faire la curio­sité du public était, en plus des des­sins et des pein­tures, la taxi­der­mie [empailler et monter des ani­maux en leur conser­vant l’apparence de la vie] ou les amener vivants dans des jar­dins zoo­lo­giques.

Lire la suite...
Les conditions d’un nouveau nouvel internationalisme

La mon­dia­li­sa­tion néo­li­bé­rale a favo­risé l’émergence d’un nouvel inter­na­tio­na­lisme. La vio­lence de la crise sociale au Nord crée aujourd’hui les condi­tions d’un nou­veau nouvel inter­na­tio­na­lisme.

La mon­dia­li­sa­tion néo­li­bé­rale a véri­ta­ble­ment pris son envol au début des années 1990, immé­dia­te­ment après l’implosion du bloc sovié­tique. Elle a été le cadre d’une offen­sive redou­ta­ble­ment puis­sante contre les droits démo­cra­tiques et sociaux des peuples, mais elle s’est aussi révé­lée inca­pable de sta­bi­li­ser un nouvel ordre inter­na­tio­nal, débou­chant dès 1997-1998 sur une pre­mière crise finan­cière de grande ampleur, alors cen­trée en Asie. Depuis les crises se sont suc­cédé, jusqu’au tour­nant de 2008, quand leur centre de gra­vité s’est déplacé au Nord – les USA d’abord (les « sub­primes ») et main­te­nant l’Union euro­péenne.

Lire la suite...
Le Forum social mondial, un modèle durable ?

Après une période d’expansion remar­quable, le pro­ces­sus du Forum social mon­dial (FSM) marque le pas. Le bilan des der­niers grands ras­sem­ble­ments cen­traux s’avère très contrasté – disons, en sim­pli­fiant beau­coup, poli­ti­que­ment néga­tif dans le cas de Nairobi (Kenya) en 2007 et posi­tif dans le cas de Bélem (Brésil) deux ans plus tard.

Lire la suite...
Il y a 60 ans… La République populaire de Chine
mardi 29 septembre 2009
Gauche / Mouvements sociaux

La pro­cla­ma­tion de la République popu­laire de Chine, le 1er octobre 1949 à Pékin, a consti­tué l’un des évé­ne­ments majeurs du XXe siècle. Si la révo­lu­tion avait échoué en 1937-1945, face aux forces d’occupation japo­naises, le cours de la guerre mon­diale en Orient en aurait peut-être été modi­fié. Si, en 1945-1947, elle avait échoué face aux armées contre-révo­lu­tion­naires du Guomindang, le pays serait pro­ba­ble­ment passé sous la coupe de l’impérialisme état­su­nien. La face du monde en aurait été chan­gée.

Lire la suite...
Inde
Échec électoral historique des PC « traditionnels » ?
samedi 29 août 2009
Gauche / Mouvements sociaux

En Inde, au fil du conflit sino-sovié­tique, le Parti com­mu­niste des ori­gines a prin­ci­pa­le­ment donné nais­sance à trois com­po­santes : le Parti com­mu­niste indien « main­tenu » (PCI) qui reste pro-Moscou ; le PC « mar­xiste » (PCI-M) qui adopte un profil inter­na­tio­nal « ni-Moscou, ni-Pékin » ; les PCI « mar­xistes-léni­nistes » (PCI-ML), pro-chi­nois, qui fini­ront par se frag­men­ter en un éven­tail d’organisations concur­rentes. Si les maoïstes repré­sentent la réfé­rence domi­nante dans l’extrême gauche mili­tante (aujourd’hui encore pour une part armée), le PCI et le PCI-M (sur­tout) ont gardé une impor­tante repré­sen­ta­tion par­le­men­taire.

Lire la suite...