Pierre-mouterde

Congrès de QS
Expériences de Podemos – Pour que QS trouve son chemin
mercredi 13 mai 2015
Conjonctures et actualités

Il n’est pas facile pour un parti comme Québec Solidaire de trou­ver sa voie, sa propre voix donc. À for­tiori lorsqu’on vit en Amérique du Nord, au tout début du 21e siècle. Et pour nombre de ses mili­tants et par­ti­sans, bien des ques­tions res­tent en sus­pens, à com­men­cer par cette inter­ro­ga­tion de base : sur quels modèles de réfé­rence Québec soli­daire devrait-il s’appuyer ? La social-démo­cra­tie, ou alors puisqu’on vit au Québec » le natio­na­lisme popu­laire hybride (style PQ des années 70!) ainsi que le prônent peu ou prou les par­ti­sans du réa­lisme ? Ou peut-être, comme le rêve une petite couche de mili­tants indi­gnés, liber­taires et révo­lu­tion­naires, la voie plus radi­cale de l’anticapitalisme, en s’alimentant au pas­sage auprès d’autres expé­riences sti­mu­lantes comme le fut par le passé la révo­lu­tion boli­va­rienne du Venezuela, ou plus proches de nous comme le sont les ten­ta­tives de Syriza et de Podemos ? En fait, au sein de Québec soli­daire tout est aujourd’hui sur la table. Formellement tout au moins !

Lire la suite...
Printemps 2015 : la CSN sait-elle où elle s’en va ?

Ce n’est pas que la CSN soit, en termes d’intervention géné­rale, bien dif­fé­rente de la CSQ et de la FTQ, mais quand même ! À cause de sa struc­tu­ra­tion démo­cra­tique (chaque syn­di­cat local reste auto­nome), à cause aussi de cer­taines de ses tra­di­tions, il y cir­cu­lait tou­jours un air de liberté ainsi qu’un indé­niable sens du mili­tan­tisme qui en fai­sait un lieu d’expression pri­vi­lé­gié de la cri­tique sociale et poli­tique. Ce n’est pas pour rien que la CSN fut celle de Marcel Pépin et de Michel Chartrand. Et après tout, encore en 2003 on y défen­dait l’idée de « grève sociale », au sein du mou­ve­ment syn­di­cal. Cependant depuis quelque temps, et en par­ti­cu­lier depuis ce prin­temps 2015, on a l’impression que la CSN s’empêtre dans des conflits internes tota­le­ment contre-pro­duc­tifs et mul­ti­plie au niveau externe les signaux contraires et déso­rien­tants. À donner l’impression qu’elle sait chaque fois moins où elle s’en va !

Lire la suite...
L’indépendance du Québec : Au-delà du nationalisme
Des solidarités pour penser la transformation sociale
lundi 24 novembre 2014
Gauche / Mouvements sociaux

Il s’agira de réflé­chir, dans un contexte de débats et de repo­si­tion­ne­ments autour de la ques­tion natio­nale au Québec ainsi que de recherche de soli­da­ri­tés avec la gauche cana­dienne, à la néces­sité de l’indépendance du Québec à l’heure de la mon­dia­li­sa­tion néo­li­bé­rale. Comment lier ques­tion sociale et ques­tion natio­nale et penser l’indépendance loin de tout natio­na­lisme fri­leux et iden­ti­taire ?

Ce texte a été pré­senté au Forum Social des peuples dans l’atelier inti­tulé : L’indépendance du Québec : au-delà du natio­na­lisme, ter­rain des soli­da­ri­tés pour penser la trans­for­ma­tion sociale, le ven­dredi 22 août der­nier. (Presse-toi à gauche)

Lire la suite...
Quel avenir pour Québec solidaire ? La voie de la rupture démocratique
mardi 13 mai 2014
Gauche / Mouvements sociaux

Les résul­tats obte­nus par Québec Solidaire aux der­nières élec­tions comme le fait qu’il n’y aura pas de nou­velles élec­tions d’ici 4 ans invitent à s’interroger sur le type d’intervention que ce parti devrait pri­vi­lé­gier au cours des pro­chaines années. Ce texte – en cher­chant à aller sur le fond[1] – vise à pro­po­ser quelques pre­miers jalons en la matière.

Lire la suite...
UNIVERSITÉ POPULAIRE D'ÉTÉ DES NCS - 2013
QUESTIONS AUTOUR D’UN REMUE-MÉNINGE RIGOUREUX ET SALUTAIRE
Texte récapitulatif

Ce n’est pas tous les jours qu’on peut prendre le temps de réflé­chir —de manière convi­viale et rigou­reuse— à cer­taines pré­oc­cu­pa­tions de fond tou­chant à la gauche en marche du Québec. Et ce n’est pas tous les jours qu’on peut se donner les condi­tions d’apprendre à com­prendre le monde… pour tenter d’agir sur son cours. C’est pour­tant ce qui s’est passé lors de l’édition 2013 de l’université d’été des NCS. Occasion de prendre la mesure de quelques-uns des défis qui se dressent aujourd’hui devant la gauche qué­bé­coise ?

Lire la suite...
Le mys­tère Québec soli­daire

Pourquoi avance-t-il si peu dans les son­dages ? Pourquoi est-il dif­fi­cile d’imaginer qu’il per­cera for­te­ment sur la scène élec­to­rale aux pro­chaines élec­tions ?

Voilà main­te­nant plus de 6 ans que Québec soli­daire a été fondé. Et depuis lors, ce parti a plutôt bien joué ses cartes : il compte aujourd’hui près de 10 000 membres, il a réussi à occu­per une place enviable sur la scène sociale et poli­tique du Québec et il est par­venu à faire élire un député cha­ris­ma­tique dont on ne cesse d’entendre parler. On peut s’étonner dès lors que Québec soli­daire n’arrive pas à percer plus dans les son­dages, res­tant vaille que vaille, autour des 10%, et sans grande chance d’obtenir plus qu’une petite poi­gnée de dépu­tés aux pro­chaines élec­tions. À l’heure où les ins­tances de QS se penchent sur les nou­velles pro­po­si­tions d’alliances pro­gres­sistes, peut-être est-il bon de mettre en lumière quelques élé­ments de fond qui peuvent rendre compte de cette situa­tion. Manière, en ce début d’été de réflé­chir à cer­taines pistes de solu­tions pos­sibles.

Lire la suite...
Les origines d’une rébellion printanière (Prise 1)…

En ce prin­temps 2012, les semaines se suivent mais ne se res­semblent pas, et chacun n’en croit pas ses yeux à voir les étu­diants du Québec résis­ter aux dik­tats d’un gou­ver­ne­ment buté et déso­rienté. Unis autour du refus d’une aug­men­ta­tion des droits de sco­la­rité, ils ont même fini, après plus de 100 jours de grève et l’imposition d’une loi liber­ti­cide (la loi 78), par entraî­ner dans leur fronde de larges sec­teurs de la popu­la­tion du Québec : syn­di­cats, groupes popu­laires, société civile, etc. Du jamais vu : voilà que par­tout au Québec on prend la rue, on mani­feste sa grogne et son mécon­ten­te­ment, et qui plus on le fait de manière fes­tive, créa­tive, auda­cieuse, cas­se­roles à la main. À la manière d’une rébel­lion impromp­tue déjouant son­dages et pro­nos­tics.

Lire la suite...