Pierre-beaudet-et-francois-cyr

Contre le déni

Le déni. Voilà un mot à la mode. François Legault en abuse. C’est son expres­sion consa­crée pour expli­quer sa capi­tu­la­tion, en pre­nant acte qu’il fal­lait aban­don­ner l’indépendance poli­tique, mais sur­tout penser une contre-révo­lu­tion tran­quille tout en dou­ceur dans la bonne vieille pro­vince de Québec. Tout en boucle, les médias répètent le mot. L’heure est au renon­ce­ment.

Plus ça change

Admettons qu’à leurs façons, le PQ et le Bloc semblent éga­le­ment enfon­cés dans un exer­cice de déni. La dure réa­lité que tous peuvent obser­ver est une sorte de mau­vais cau­che­mar qui va finir par passer, espère-t-on. La défaite atten­due dans Bonaventure était « nor­male » (« c’était un bas­tion libé­ral »). On ne dit pas que le can­di­dat péquiste a béné­fi­cié de l’appui de la machine et la pré­sence des gros canons dont Pauline Marois (en plus le PQ a fait moins en pour­cen­tage que lors de pré­cé­dentes élec­tions géné­rales). Les son­dages sur les inten­tions de vote confirment que le PQ reste confiné loin der­rière, mais « peu importe affirment les ténors du PQ, cela va chan­ger ».

Lire la suite...
Le « recentrage » du NPD

Les dépu­tés du NPD viennent de mener une lutte sym­bo­lique impor­tante contre l’ignoble loi adop­tée en fin de semaine pour forcer le retour au tra­vail des 48 000 tra­vailleurs et tra­vailleuses de la poste et qui est en fait le pre­mier signal de ce qui s’en vient avec le gou­ver­ne­ment de Stephen Harper. À court terme, l’ensemble de la fonc­tion publique est direc­te­ment mena­cée par l’arsenal admi­nis­tra­tif et légis­la­tif dont dis­pose Harper. En pré­vi­sion des cou­pures mas­sives de postes qui s’en viennent, les manœuvres ont déjà com­mencé. Ainsi plu­sieurs cen­taines de fonc­tion­naires ont déjà été licen­ciés, notam­ment à Environnement Canada et aux Travaux publics et ser­vices gou­ver­ne­men­taux Canada. Selon la dépu­tée d’Aylmer Nycole Turmel, les agences pri­vées qui sont pré­sen­te­ment sous-contrac­tées pour faire le tra­vail à la place des tra­vailleurs de l’État se font pré­ci­ser que les salaires des contrac­tuels ne doivent pas dépas­ser $10,75 de l’heure, alors que l’équivalent dans la fonc­tion publique fédé­rale est $20. On voit donc bien dans quel sens va aller la « revue opé­ra­tion­nelle stra­té­gique » que nous pré­parent les Conservateurs. On peut sin­cè­re­ment se deman­der com­ment pourra s’organiser la résis­tance au Parlement du fait que le NPD ne peut résis­ter autre­ment que ver­ba­le­ment à la grosse machine.

Lire la suite...