Patrick-coulon

Marx écologiste

MARX ÉCOLOGISTE de John Bellamy Foster, aux édi­tions Amsterdam

Marx éco­lo­giste ? L’opinion cou­rante est que Marx et le mar­xisme se situent du côté d’une moder­nité pro­mé­théenne, anthro­po­cen­trée, qui ne consi­dère la nature que pour mieux la domi­ner et l’exploiter, selon une logique pro­duc­ti­viste qui fut celle tant du capi­ta­lisme que du socia­lisme his­to­rique. L’écologie, comme dis­ci­pline scien­ti­fique et comme poli­tique, aurait ainsi à se construire en rup­ture avec l’héritage mar­xiste ou, du moins, au mieux, en amen­dant consi­dé­ra­ble­ment celui-ci pour qu’il soit pos­sible de lui adjoindre des pré­oc­cu­pa­tions qui lui étaient fon­da­men­ta­le­ment étran­gères.

Lire la suite...
Note de lecture
Pour sauver la planète, sortez du capitalisme

Pour sauver la pla­nète, sortez du capi­ta­lisme
Hervé Kampf
Seuil

Ce livre est à lire. Déjà par la masse des infor­ma­tions qu’il contient, ensuite par la dénon­cia­tion (à partir d’éléments par­ti­cu­liè­re­ment pro­bants et démons­tra­tifs) de la logique mor­ti­fère du capi­ta­lisme. Enfin par les pistes d’actions- de haute teneur civi­li­sa­tion­nelle – qu’il sug­gère. Même si l’on peut en contes­ter cer­taines. Une cri­tique pre­nant cer­tai­ne­ment sa source dans une appré­cia­tion dif­fé­rente non pas des dégâts pro­vo­qués à la nature et aux hommes mais de la logique propre du capi­ta­lisme.

Lire la suite...
Hémisphère gauche :
Une cartographie des nouvelles pensées crititiques
de Razmig Keucheyan

S’il est un titre qui résume bien ce livre c’est bien celui-ci. Razmig Keucheyan a lit­té­ra­le­ment car­to­gra­phié un bon nombre de pen­sées cri­tiques contem­po­raines, leurs auteurs, ainsi que leurs tra­jec­toires. Parce qu’on assiste depuis la seconde moitié des années 1990 au retour de la cri­tique sociale et poli­tique, du mou­ve­ment alter­mon­dia­liste à la cam­pagne contre le traité euro­péen ( le mou­ve­ment des Indignés sur­gis­sant après l’écriture de l’ouvrage confir­mant ce pro­ces­sus) et parce que la cri­tique n’est pas que dans la rue , que la bataille idéo­lo­gique fait rage aussi il était utile et néces­saire de poin­ter les thé­ma­tiques mon­tantes dans la cri­tique du capi­ta­lisme. Des théo­ries diverses et – fait nou­veau – dépas­sant les sphères géo­gra­phiques habi­tuelles : la mon­dia­li­sa­tion est passée par là.

Lire la suite...