Michel-lambert

On avance, on recule pas

Les évè­ne­ments très mal­heu­reux au Métropolis hier ont appor­tés leur lot d’émotions confuses en plus de jeter une voile sombre sur ce qui devait tout de même être un dénoue­ment heu­reux suite à la double annonce des défaites de Jean Charest. Tout en réaf­fir­mant notre sou­tien aux familles des vic­times, il convient de redire qu’une fusillade à Montréal pose une fois de plus la ques­tion de la dis­po­ni­bi­lité des armes à feu et rend encore plus néces­saire le rapa­trie­ment des infor­ma­tions qué­bé­coises conte­nues dans le défunt Registre cana­dien des armes à feu que Stephen Harper cherche déses­pé­ré­ment à détruire. Pauline Marois devra faire une prio­rité de cette ques­tion.

Lire la suite...