Maristella-svampa

Amérique latine:
Dérive des « progressismes » luttes sociales et horizons émancipateurs
La gauche en question
jeudi 13 octobre 2016
Conjonctures et actualités

bastaPenser le post-pro­gres­sisme en Amérique latine est devenu une urgence et un impé­ra­tif à la lumière de l’accélération dérou­tante de la fin du cycle à laquelle on assiste depuis 2015. Ainsi, tandis que cer­tains gou­ver­ne­ments pro­gres­sistes com­mencent à vivre leurs der­nières années de mandat sans que leurs lea­ders aient la pos­si­bi­lité d’être réélus à la pré­si­dence (comme en Équateur et en Bolivie), d’autres ont déjà été brus­que­ment dépla­cés par des forces de droite (au moyen des urnes en Argentine ou par d’autres moyens, légaux mais illé­gi­times au Brésil) ; ou affrontent, en mino­rité par­le­men­taire, une implo­sion sociale et éco­no­mique, comme c’est le cas au Venezuela.

Lire la suite...