Fneeq

Hausse des droits de scolarité
Des syndicats et associations étudiantes de l’Université Laval appuient le mouvement étudiant et dénoncent la hausse des droits de scolarité
À la population québécoise et aux membres de la communauté lavalloise.

carre-rougeLe gou­ver­ne­ment du Québec pro­pose une hausse annuelle des droits de sco­la­rité de 325 $ par an pen­dant 5 ans, soit une aug­men­ta­tion de près de 75 %, pour un total de 1 625 $. Il en coû­tera alors 3 793 $ pour étu­dier à l’université, 4 700 $ en incluant les frais affé­rents. Cette hausse mas­sive des droits de sco­la­rité aura divers impacts socioé­co­no­mi­ques pré­vi­si­bles, dont l’augmentation du taux d’endettement des étu­dian­tes et étu­diants ainsi qu’une dimi­nu­tion de l’accessibilité à l’enseignement supé­rieur et donc une baisse de la fré­quen­ta­tion uni­ver­si­taire. De plus, plu­sieurs études ont récem­ment démon­tré que cette aug­men­ta­tion de la contri­bu­tion finan­cière des étu­dian­tes et étu­diants n’aura qu’un effet négli­gea­ble sur le finan­ce­ment des uni­ver­si­tés. La solu­tion est ailleurs !

Par
Lire la suite...
Lutte contre la hausse des droits de scolarité
La FNEEQ est de la partie
BLOC-NOTES no. 2 - mars 2012

Ce bul­le­tin consti­tue non pas un simple outil d’information, mais plutôt une invi­ta­tion à par­ti­ci­per à une ou plu­sieurs des actions énu­mé­rées ici. En effet, la ques­tion de l’accessibilité aux études uni­ver­si­tai­res repré­sente un enjeu de société qui concerne l’ensemble des citoyen­nes et citoyens du Québec ; il importe donc d’être au rendez-vous de la mobi­li­sa­tion !
Joignez-vous à nous !

Par
Lire la suite...
Contre la hausse des droits de scolarité : un choix de société
Argumentaire à propos des droits de scolarité en enseignement supérieur

La FNEEQ s’oppose à l’augmentation des droits de sco­la­rité et sou­tient les étu­dian­tes et les étu­diants. Notre gou­ver­ne­ment et les pen­seurs de la droite ramè­nent l’augmentation des droits de sco­la­rité à un prin­cipe sim­pliste : les étu­dian­tes et les étu­diants doi­vent payer davan­tage pour une édu­ca­tion dont ils sont les pre­miers bénéfi­ciai­res. Ce prin­cipe empê­che de voir l’éducation comme un droit et un bien essen­tiel à tous les indi­vi­dus comme à toute la société. 

Refusons donc l’augmentation des droits de sco­la­rité déci­dée par le gou­ver­ne­ment libé­ral et sou­te­nons toutes celles et tous ceux qui s’y oppo­sent !

Par
Lire la suite...
François Legault et l’éducation
Une improvisation dangereuse

La Fédération natio­nale des ensei­gnan­tes et des ensei­gnants du Québec (FNEEQ-CSN) a vive­ment réagi, en appre­nant que le fon­da­teur de la Coalition pour l’avenir du Québec son­geait à une autre remise en ques­tion des cégeps. 

Par
Lire la suite...
La FNEEQ plaide pour la valorisation

La FNEEQ-CSN est fière de s’associer à cette troi­sième édi­tion de la Semaine pour l’école publi­que. « Il faut saluer cette ini­tia­tive à l’heure où l’école publi­que a par­fois mau­vaise image », sou­li­gne le pré­si­dent de la FNEEQ, Jean Trudelle.

Par
Lire la suite...
Avis du Comité consultatif sur l’accessibilité financière aux études sur les hausses des droits de scolarité et les mesures d’aide financière

La Fédération natio­nale des ensei­gnan­tes et des ensei­gnants du Québec (FNEEQ-CSN) accueille avec décep­tion l’avis du Comité consul­ta­tif sur l’accessibilité finan­cière aux études sur les haus­ses les droits de sco­la­rité et les mesu­res d’aide finan­cière pré­vues pour la période de 2012-2013 à 2016​-2017​.La Fédération natio­nale des ensei­gnan­tes et des ensei­gnants du Québec (FNEEQ-CSN) accueille avec décep­tion l’avis du Comité consul­ta­tif sur l’accessibilité finan­cière aux études sur les haus­ses les droits de sco­la­rité et les mesu­res d’aide finan­cière pré­vues pour la période de 2012-2013 à 2016-2017. « Comment le comité peut-il à la fois recon­naî­tre que la hausse des droits de sco­la­rité du début des années 90 a eu des consé­quen­ces impor­tan­tes en terme de fré­quen­ta­tion (page 22) et, du même souf­fle, ne pas remet­tre en ques­tion les haus­ses pré­vues pour les cinq années à venir ? », demande Jean Trudelle, pré­si­dent de la FNEEQ.

Par
Lire la suite...
À propos des droits de scolarité en enseignement supérieur

Le débat sur les droits de sco­la­rité, récur­rent dans la société qué­bé­coise, connaî­tra sous peu un autre épi­sode, à l’occasion d’un forum sur les uni­ver­si­tés orga­nisé par la minis­tre Beauchamp. Rappelons que le gou­ver­ne­ment Charest a amorcé, en 2008, un dégel pro­gres­sif des droits de sco­la­rité et que si l’on se fie au budget pré­senté en mars der­nier par le minis­tre Bachand, il faut envi­sa­ger bien pire, soit une hausse majeure des droits et une dif­fé­ren­tia­tion pos­si­ble de ceux-ci selon les pro­gram­mes d’études.

Par
Lire la suite...