Collectif-dauteurs

Penser à gauche
Figures de la pensée critique

La recom­po­si­tion de la gauche poli­tique et sociale est scruté à la loupe dans cet ouvrage per­ti­nent des Éditions Amsterdam récem­ment paru et dis­po­nible au Québec. Une pléiade d’auteurs repré­sen­tant des mou­ve­ments sociaux, des intel­lec­tuels ou des membres de partis de gauche ana­lysent le nou­veau logi­ciel de la gauche en marche à l’échelle de la pla­nète. Presse-toi à gauche vous en fera un com­men­taire cri­tique dans les pro­chaines semaines.

Penser à gauche Figures de la pensée cri­tique Éditions Amsterdam Coll. : Hors col­lec­tion ISBN 978-2-35480-084-0 21 euros, 512 pages 27/01/2011 Tiré de : http://​www​.edi​tion​sam​ster​dam​.fr/art…

Après l’extraordinaire mou­ve­ment d’insubordination géné­ra­li­sée des « années 1968 », la gauche a été lit­té­ra­le­ment défaite par la contre­ré­vo­lu­tion néo­li­bé­rale et les réac­tions conser­va­trices qui se sont déployées à l’échelle du monde. Avec la crise finan­cière per­ma­nente qui s’impose et s’étend, avec l’épuisement des res­sources natu­relles et les dérè­gle­ments cli­ma­tiques induits par la logique folle du capi­ta­lisme, mais aussi avec la reprise des luttes et des contes­ta­tions, la donne a aujourd’hui changé.

Lire la suite...
Hausse des droits de scolarité
Le symptôme d’une dérive plus profonde

Le gou­ver­ne­ment du Québec pré­voit haus­ser les droits de sco­la­rité : il en coû­tera 3793 $ par année pour étu­dier, une aug­men­ta­tion de près de 75 % (soit 1625 $) sur cinq ans. Cette hausse par­ti­cipe d’une logique plus géné­rale de pri­va­ti­sa­tion du finan­ce­ment et des fina­li­tés des ins­ti­tu­tions d’enseignement. La logique du champ éco­no­mique colo­nise ainsi les milieux d’enseignements : plutôt que de former des têtes, on demande main­te­nant aux uni­ver­si­tés d’alimenter le déve­lop­pe­ment et la crois­sance éco­no­mique.

Lire la suite...