Claude-vaillancourt

PENSER LA GRANDE TRANSITION
Libre-échange et néo-néolibéralisme
La crise des crises
vendredi 8 novembre 2019
No. 21 - Hiver 2019

Il n’y a pas si long­temps, tout était au beau fixe dans le domaine du libre-échange. Le dis­cours domi­nant était à l’effet qu’on devait conti­nuer de s’attaquer aux bar­rières non tari­faires, c’est-à-dire aux lois et règle­men­ta­tions contrai­gnant les entre­prises et que les gou­ver­ne­ments avaient eu la mau­vaise idée d’adopter. Il y avait bien sûr des oppo­sants, et cela depuis les tout pre­miers accords, mais disait-on, c’était des per­sonnes inca­pables de s’adapter à un chan­ge­ment néces­saire.

Lire la suite...
La face cachée du Partenariat transpacifique
mercredi 21 octobre 2015
Gauche / Mouvements sociaux

Stephen Harper a reçu un cadeau ines­péré pen­dant la cam­pagne élec­to­rale : la conclu­sion du Partenariat trans­pa­ci­fique (PTP). Il fal­lait entendre ses dithy­rambes au moment où il l’a annoncé : il par­lait d’une nou­velle norme de réfé­rence des accords com­mer­ciaux, du pro­gramme éco­no­mique le plus ambi­tieux jamais réa­lisé, du plus grand par­te­na­riat de l’histoire du monde. Il venait de décro­cher la lune. Mais lorsqu’on le regarde de près, cet accord dis­si­mule plutôt de nom­breux aspects très inquié­tants pour la popu­la­tion cana­dienne.

Lire la suite...
Sortir de l’économie du désastre austérité, inégalités, résistances

L´état de notre éco­no­mie n’est pas très relui­sant. Les inéga­li­tés ne cessent de croître, ce qu’a d’ailleurs reconnu, entre autres sources, un rap­port récent de l’Organisation de coopé­ra­tion et de déve­lop­pe­ment éco­no­miques (OCDE) et des études de Statistique Canada. La crise éco­no­mique, amor­cée en 2007, a des réper­cus­sions à la chaîne : les États endet­tés, après avoir ren­floué les banques qui ont spé­culé de façon irres­pon­sable, n’arrivent plus à relan­cer l’économie. Les plans d’austérité qui en découlent bloquent toute reprise et limitent l’accès aux ser­vices essen­tiels. Le taux de chô­mage est élevé. On ne semble plus voir le moment où nous aurons la cer­ti­tude que les choses s’amélioreront.

Lire la suite...