Benoit-renaud

2015 : année de toutes les possibilités
samedi 21 mars 2015
Conjonctures et actualités

Vendredi le 6 mars, une cen­taine de per­sonnes se sont réunies dans une classe de l’UQAM à l’invitation du Réseau éco­so­cia­liste pour dis­cu­ter des pers­pec­tives poli­tiques pour les partis de la gauche dite « radi­cale », en Europe et ici, à la suite de l’élection du gou­ver­ne­ment Syriza en Grèce. Pouvons-nous comp­ter sur un « effet domino » et une série de vic­toires, en com­men­çant par celle de Podemos en Espagne ? Est-ce le début de la fin de l’Europe de l’austérité ? Est-ce que, au contraire, les dif­fi­cul­tés ren­con­trées par le nou­veau gou­ver­ne­ment grec vont jeter une douche froide sur le reste de l’Europe et démon­trer que l’optimisme de cette nou­velle gauche était mal placé ?

Lire la suite...
Le monde à l’envers
Réponse à MM. Pierre Dubuc et Marc Laviolette

Ayant visi­ble­ment tra­versé le miroir d’Alice et étant entrés au pays des mer­veilles, MM. Dubuc et Laviolette, diri­geants du SPQ Libre, un club main­te­nant inter­dit au PQ, affirment que ce sont les mobi­li­sa­tions sociales qui causent l’élection de gou­ver­ne­ments de droite et que la poli­tique se limite aux trac­ta­tions élec­to­rales négo­ciées au sommet (« Pour éviter le piège à ours de Charest », Le Devoir, 4 juin 2012).

Une telle vision de la société et de la démo­cra­tie ne pour­rait conduire qu’au déses­poir et à la pas­si­vité, entre­te­nant le cynisme géné­ral qui éloigne tant de nos conci­toyennes et de nos conci­toyens de la chose publique. Heureusement pour nous, il n’en est rien.

Lire la suite...
Entente de principe du Front commun
Pourquoi il faut dire NON

Les direc­tions syn­di­cales n’ont pas ajusté leur stra­té­gie au fait que la gauche poli­tique s’est déve­lop­pée et ras­sem­blée dans cette période, avec l’UFP, puis Québec soli­daire, et que depuis décembre 2008, elle a fait son entrée à l’Assemblée natio­nale. D’ailleurs, la cam­pagne cou​ra​ge​po​li​tique​.org menée par Québec soli­daire a démon­tré que le gou­ver­ne­ment pour­rait faci­le­ment aug­men­ter ses reve­nus de $5 mil­liards annuel­le­ment.

Lire la suite...