Attac

ATTAC
Le capitalisme contre les individus
Repères altermondialistes

Á lire un extrait de l’introduction du der­nier livre d’ATTAC Le capi­ta­lisme contre les indi­vi­dus. Repères alter­mon­dia­listes publié aux édi­tions Textuel dans la col­lec­tion « Petite Encyclopédie Critique ».

Introduction : Vers une approche alter­mon­dia­liste de l’individu

La ques­tion de « l’individu » est sou­vent mal­trai­tée au sein de l’altermondialisme. Une recon­quête alter­mon­dia­liste de l’individu nous est alors appa­rue impé­ra­tive, mais dans d’autres hori­zons que ceux promus par l’individualisme néo­li­bé­ral. C’est ce à quoi vou­drait com­men­cer à s’atteler ce livre réa­lisé dans le cadre du groupe « Individualisme contem­po­rain », créé en février 2005 au sein du Conseil scien­ti­fique d’ATTAC France. Si nous nous pro­po­sons de mettre en cause l’individualisme ato­mi­sant et concur­ren­tiel du capi­ta­lisme, c’est au nom d’une autre vision, plus poly­pho­nique, de l’individualité. Il ne fau­drait pas lais­ser le mono­pole de « l’individu » au néo­li­bé­ra­lisme et au « sar­ko­zysme ». C’est pour­quoi il y a urgence à en finir avec les auto­ma­tismes intel­lec­tuels, y com­pris dans les milieux cri­tiques, à partir des­quels nombre d’événements néga­tifs sont aujourd’hui attri­bués à « la faute de l’individualisme ». L’individualisme moderne appa­raît comme quelque chose de plus com­pli­qué à envi­sa­ger dans son his­toire et ses enjeux. Associé à une logique de jus­tice sociale, un indi­vi­dua­lisme alter­mon­dia­liste pour­rait émer­ger comme l’un des axes d’une société non capi­ta­liste à inven­ter. Cela dépend de nous, citoyens alter­mon­dia­listes ! Critique, le pré­sent livre entend poser quelques jalons dans ce sens. Il s’agit d’ouvrir un débat au sein de la galaxie alter­mon­dia­liste et plus lar­ge­ment des mou­ve­ments sociaux alter­na­tifs, sans pré­tendre le tran­cher pré­ma­tu­ré­ment.

Par
Lire la suite...
Copenhague ou le fardeau légué par les riches
mardi 22 décembre 2009
Écologie

« Le plus grand rendez-vous de l’histoire de l’humanité » selon Jean-Louis Borloo se solde par un échec poli­tique his­to­rique, un déni du réel et des savoirs scien­ti­fiques, une honte morale, une insulte aux plus pauvres.

Par
Lire la suite...