Thème

Internationale / Mondialisation / Rapports Nord-Sud

Pour Haïti : honneur et respect

Le vaste mou­ve­ment de soli­da­rité qui a suivi le trem­ble­ment de terre du 12 jan­vier s’accompagne de dis­cours sur les « malé­dic­tions » que subi­rait Haïti – occul­tant ainsi le rôle direct des grandes puis­sances, à com­men­cer par la France, qui n’ont cessé de faire payer à Haïti son audace anti­co­lo­niale.

Lire la suite...
Une reconstruction avec et pour Haïti

Haïti, à la suite du séisme du 12 jan­vier der­nier, les des­truc­tions maté­rielles et imma­té­rielles sont à peine mesu­rables. […] Pis encore, le fonc­tion­ne­ment consti­tu­tion­nel du gou­ver­ne­ment est en partie enrayé : les élec­tions de février 2010 pour le renou­vel­le­ment au com­plet de la Chambre des dépu­tés et du tiers du Sénat ne sont plus pos­sibles, le mandat du pré­sident prend fin en 2010. Désormais, le gou­ver­ne­ment ne pourra opérer qu’à l’intérieur d’un cadre extra­or­di­naire d’arrangement poli­tique, en dehors de l’ordre consti­tu­tion­nel ordi­naire, en atten­dant que des élec­tions rede­viennent pos­sibles. Ce qui ne le sera vrai­sem­bla­ble­ment pas en 2010. À la fin de l’année 2010, c’est le vide poli­tique.

Lire la suite...
Washington ferme la porte aux réfugiés haïtiens

L’administration Obama a pris des mesures extra­or­di­naires pour empê­cher les Haïtiens déses­pé­rés d’entrer aux Etats-Unis depuis que le trem­ble­ment de terre du 12 jan­vier a dévasté la nation cari­béenne, tuant envi­ron 200.000 per­sonnes, fai­sant au moins 1,5 mil­lion de sans-abris et fai­sant 1 mil­lion d’enfants orphe­lins. L’effort pour empê­cher les Haïtiens d’entrer au pays — incluant les bles­sés qui recherchent un trai­te­ment médi­cal — illustre que la prio­rité de l’intervention menée par les Etats-Unis n’est pas de sauver es vies, mais d’établir un contrôle mili­taire sur la popu­la­tion.

Lire la suite...
Que Haïti redevienne Haïti

Devant le drame qui frappe Haïti, Jacques Depelchin s’élève contre les soli­da­ri­tés et l’humanitarisme de façade qui cachent toutes les exploi­ta­tions ayant fra­gi­lisé ce pays et rendu le désastre plus lourd encore. Selon lui, les ravages causés par les trem­ble­ments de terre du 13 jan­vier « sont peu de choses en com­pa­rai­son avec ceux créés, infli­gés, cal­cu­lés et dis­til­lés par les par­rains d’un sys­tème qui est devenu actuel­le­ment tel­le­ment pré­da­teur ». Haïti est fra­gile et son mal­heur est à la mesure de la pré­ca­rité que vivent les Haïtiens. Pour Depelchin, il est temps de rame­ner enfin Haïti à la vie, à la mesure de ce que fut son his­toire.

Lire la suite...
Adoption en Haïti : le coeur et la raison

Après le séisme ter­rible qui vient de frap­per Haïti, dif­fé­rents mou­ve­ments s’opposent en France pour défi­nir la conduite à tenir quant aux enfants qui atten­daient une adop­tion par une famille fran­çaise. Faut-il pri­vi­lé­gier avant tout de sauver des vies ou de lutter contre les tra­fics ?

Lire la suite...
HAÏTI
La dette de la première république noire doit être totalement annulée

L’opération d’aide mas­sive mise sur pied après le récent trem­ble­ment de terre qui a ravagé Haïti risque fort de repro­duire les erreurs de celle de l’après-tsunami de décembre 2004, sauf si un modèle de recons­truc­tion radi­ca­le­ment dif­fé­rent est adopté.

Lire la suite...
Haïti : urgences et reconstruction

Quand on voit une per­sonne dans la rue visi­ble­ment malade ou acci­den­tée, cela n’est pas le temps de dis­cou­rir sur le mau­vais état de l’entretien des routes ou du retard des ambu­lan­ciers. On prend soin de la per­sonne d’abord. C’est cette méta­phore à laquelle il faut penser en consta­tant la catas­trophe actuelle. En gros, les ONG qui sont au pre­mier plan de la chose font un tra­vail for­mi­dable, notam­ment le CECI, Oxfam, la Croix-Rouge et tant d’autres. En atten­dant, bravo pour la géné­ro­sité des dizaines de mil­liers de per­sonnes qui envoient des dons. En même temps, il est légi­time de s’interroger sur ce qui peut se passer au-delà de la crise immé­diate. D’autant plus que ce n’est pas la pre­mière fois, mal­heu­reu­se­ment, qu’Haïti est dure­ment frappé. Il y a quand même des « leçons » qu’il vau­drait peut-être regar­der, sur­tout qu’on com­mence à parler d’un « Plan Marshall » pour la recons­truc­tion du pays le plus pauvre de l’hémisphère.

Lire la suite...
Souveraineté poreuse, démocratie murée

A quoi peuvent bien servir, se demande Wendy Brown, les murs que l’on érige par­tout sur la pla­nète, aux fron­tières comme à l’intérieur des États, une fois reconnu qu’ils n’arrêtent pas les flux migra­toires et les « indé­si­rables » qu’ils pré­tendent refou­ler ?

Lire la suite...