Thème

Communiqués / Événements

 
Internet, source de l’exploitation capitaliste ?

« La bour­geoisie ne peut exis­ter sans révo­lu­tionner constam­ment les ins­tru­ments de pro­duction, ce qui veut dire les rap­ports de pro­duction, c’est-à-dire l’ensemble des rap­ports sociaux. […] Ce bou­le­ver­sement conti­nuel de la pro­duction, ce constant ébran­lement de tout le sys­tème social, cette agi­tation et cette insé­curité per­pé­tuelles dis­tinguent l’époque bour­geoise de toutes les pré­cé­dentes. Tous les rap­ports sociaux, figés et cou­verts de rouille, avec leur cor­tège de concep­tions et d’idées antiques et véné­rables, se dis­solvent ; ceux qui les rem­placent vieillissent avant d’avoir pu s’ossifier. Tout ce qui avait soli­dité et per­ma­nence s’en va en fumée, tout ce qui était sacré est pro­fané, et les hommes sont forcés enfin d’envisager leurs condi­tions d’existence et leurs rap­ports réci­proques avec des yeux désa­bu­sés. »

Lire la suite...
La non-violence : le mythe et les réalités
vendredi 5 mars 2010
Recension / Notes de lecture

Dans un ouvrage à paraître aujourd’hui en Italie, La non-vio­lenza. Una storia fuori dal mito, le pro­fes­seur Domenico Losurdo explore le concept de non-vio­lence et son usage dans l’histoire contem­po­raine. Loin des idées reçues, il montre ses ambi­va­lences. Souvent exi­gence paci­fiste, elle peut-être aussi une fuite des res­pon­sa­bi­li­tés, et devient aujourd’hui un habillage de pro­pa­gande pour toutes sortes d’ingérences. Il répond ici aux ques­tions de Marie-Ange Patrizio.

Lire la suite...
L’idéologie ou la pensée embarquée, un livre d’Isabelle Garo
lundi 1 mars 2010
Recension / Notes de lecture

L’idéologie est par­tout, le mot est si gal­vaudé que le concept s’est comme éva­poré : on dit qu’une grève est idéo­lo­gique pour éviter de dire qu’elle a d’autres rai­sons qu’une stricte reven­di­ca­tion. On dit qu’une réforme est idéo­lo­gique pour éviter de dire qu’elle s’inscrit dans la grande reprise en main auto­ri­taire et libé­rale actuelle.

Lire la suite...
Libéralisme, mondialisation, alternative
lundi 1 mars 2010
Recension / Notes de lecture

À noter : ce texte est extrait du livre de Pierre Cours-Salies, Jean Lojkine et Michel Vakaloulis, Les nou­velles luttes de classe, paru­tion en mai 2006 aux édi­tions PUF.

Lire la suite...
Santé et bonheur

Non, il ne s’agit pas de vœux [1] en retard mais d’une chro­nique consa­crée au livre de Richard Wilkinson, L’égalité c’est la santé, qui vient d’être publié aux édi­tions Demopolis. Le titre résume la thèse géné­rale : les dif­fé­rences en termes de santé que l’on observe sur des popu­la­tions com­pa­rables s’expliquent par leur degré rela­tif d’inégalité. Toutes choses égales par ailleurs, un groupe social éga­li­taire est en meilleure santé.

Lire la suite...
« Aller à la recontre d’une certaine gauche mélancolique »

par CORCUFF Philippe , BEUVE-MERY Alain

5 février 2010

Maître de confé­rences en science poli­tique à l’Institut d’études poli­tiques de Lyon et membre du conseil scien­ti­fique d’Attac, Philippe Corcuff lance aux Editions Textuel, avec le socio­logue Lilian Mathieu, une nou­velle col­lec­tion inti­tu­lée « Petite ency­clo­pé­die cri­tique ». Entretien.

Lire la suite...
La fin de la souveraineté ?

La fin de la sou­ve­rai­neté ?

par Stephen Sawyer

Le monde serait-il devenu plat et vide de toute sou­ve­rai­neté ? Ce lieu commun, répété à l’envi par les exé­gètes de la mon­dia­li­sa­tion, est tout sim­ple­ment faux, selon le géo­graphe John Agnew. La sou­ve­rai­neté se déter­ri­to­ria­lise mais ne dis­pa­raît point : telle est la conclu­sion de son der­nier livre.

Lire la suite...
Angélique del Rey. À l’école des compétences. De l’éducation à la fabrique de l’élève performant. Paris, La Découverte
mardi 23 février 2010
Recension / Notes de lecture

par Bernard GENSANE

Professeur de phi­lo­so­phie dans un centre de post-cure pour ado­les­cents, Angélique del Rey réflé­chit lon­gue­ment et puis­sam­ment à la notion et la pra­tique de l’évaluation des com­pé­tences dans divers sys­tèmes édu­ca­tifs, dont le nôtre. Que signi­fie cette révo­lu­tion coper­ni­cienne qui a consisté à rem­pla­cer les com­pé­tences par le savoir ?

Lire la suite...
Au temps de la première altermondialisation. Anarchistes et militants anticoloniaux à la fin du xixe siècle à propos de Benedict Anderson, Les Bannières de la révolte

Par Pierre Rousset

Dans Les Bannières de la révolte, à tra­vers un récit centré sur la figure de José Rizal, roman­cier et père de l’indépendance des Philippines, l’historien bri­tan­nique Benedict Anderson s’efforce de recons­ti­tuer l’émergence, à la fin du XIXe siècle, d’une « inter­na­tio­nale » anar­chiste et anti­co­lo­niale, d’une sorte de pre­mière alter­mon­dia­li­sa­tion intel­lec­tuelle et poli­tique. Pierre Rousset se saisit de l’occasion que repré­sente la tra­duc­tion de ce livre (paru ini­tia­le­ment en Grande-Bretagne sous le titre Under Three Flags) pour en mon­trer l’importance, mais aussi pour signa­ler les limites de l’approche mise en oeuvre et pour s’interroger sur ses liens avec l’ouvrage fon­da­men­tal de Benedict Anderson, L’Imaginaire natio­nal.

Lire la suite...
La crise : nouveaux défis pour le mouvement altermondialiste

par Chantal Delmas

Ce docu­ment d’Espaces Marx tente de donner quelques élé­ments clés sur les ques­tion­ne­ments et les ana­lyses de l’altermondialisme face à la crise glo­bale actuelle, la res­ti­tu­tion de débats récents (sémi­naires, FSE…), et reprend une série de textes, cer­tains brefs, d’autres appro­fon­dis­sant quelques ques­tions saillantes des débats en cours.

Lire la suite...