Appel à l’action : Tant que toutes les femmes ne seront pas libres, nous serons en marche ! La Marche mondiale des femmes

Mis en ligne le 08 mars 2010

dimanche 7 mars 2010

En 2010, une fois de plus, nous, les mili­tantes de la Marche Mondiale des Femmes sur les cinq conti­nents, nous serons en marche. Nous mar­che­rons pour affi­cher notre per­sé­vé­rance et notre force en tant que col­lec­tif de femmes orga­nisé ras­sem­blant des expé­riences, des cultures poli­tiques et des ori­gines eth­niques diverses, tout en ayant une iden­tité et un objec­tif commun : sur­mon­ter l’ordre actuel injuste qui entraine la vio­lence et la pau­vreté et construire un monde basé sur la paix, la jus­tice, l’égalité, la liberté et la soli­da­rité.

Nous mar­che­rons, en soli­da­rité avec les femmes qui n’ont pas la liberté de le faire, à cause de la guerre ou des conflits armés ; de la divi­sion sexuelle du tra­vail qui main­tient les femmes pri­son­nières chez elles ; du sys­tème capi­ta­liste et patriar­cal dans lequel la sphère publique – les rues, les locaux de tra­vail et d’enseignement, les lieux de loi­sirs – est réser­vée aux hommes ; du manque de temps du fait que les femmes sont obli­gées de jon­gler avec toutes ces tâches, sou­vent à elles seules dévo­lues, et qui assurent la vie et la conti­nuité de vie

Nous mar­che­rons pour récla­mer nos droits. Nous mar­che­rons pour résis­ter à ceux qui veulent sup­pri­mer les droits déjà conquis au cours de nos luttes contre l’offensive des fon­da­men­ta­listes reli­gieux et des sec­teurs conser­va­teurs de la société et de l’Etat. Nous serons en marche pour le monde que nous dési­rons : un monde dans lequel l’autonomie, l’autodétermination et la soli­da­rité soient les piliers de l’organisation de nos socié­tés.

Nous mar­che­rons dans la lutte contre la mar­chan­di­sa­tion de nos vies, sexua­lité et corps. Nous ne sommes pas des objets à ache­ter ou à vendre ! Nous nous refu­sons à être trai­tées comme des mor­ceaux de viande par le trafic, les indus­tries por­no­gra­phique et publi­ci­taire ! Nous n’acceptons pas la vio­lence à la maison ou dans nos lieux de tra­vail ! Nous serons en marche jusqu’à ce que toutes les femmes puissent vivre sans subir des actes ou des menaces de vio­lence.

Nous mar­che­rons pour dénon­cer le sys­tème capi­ta­liste, sexiste, raciste et homo­phobe, qui exploite le tra­vail quo­ti­dien repro­duc­tif et pro­duc­tif des femmes, tout en concen­trant les richesses dans les mains de quelques-uns. Nous deman­dons que le prin­cipe de salaire égal à tra­vail égal soit reconnu ; nous deman­dons un salaire mini­mum juste, la réor­ga­ni­sa­tion et la dis­tri­bu­tion des tâches qui assurent la vie et la conti­nuité de la vie et la sécu­rité sociale, sans aucun type de dis­cri­mi­na­tion. Nous serons en marche jusqu’à ce que toutes les femmes aient leur auto­no­mie éco­no­mique.

Nous mar­che­rons pour la fin immé­diate des conflits armés et de l’utilisation du corps des femmes comme butin de guerre. Nous mar­che­rons pour dénon­cer les inté­rêts éco­no­miques qui se dis­si­mulent der­rière les conflits – le contrôle des res­sources natu­relles et des peuples, les béné­fices de l’industrie d’armement. Nous serons en marche jusqu’à ce que les femmes soient recon­nues et valo­ri­sées en tant que pro­ta­go­nistes des pro­ces­sus de paix, de recons­truc­tion et de main­tien de la paix dans leur propre pays.

Nous mar­che­rons pour lutter contre la pri­va­ti­sa­tion des res­sources natu­relles et des ser­vices publics. Nous mar­che­rons pour la sou­ve­rai­neté ali­men­taire et éner­gé­tique, contre la des­truc­tion et le contrôle de nos ter­ri­toires, et contre les fausses solu­tions appor­tées au chan­ge­ment cli­ma­tique. Nous serons en marche jusqu’à ce que notre droit à la santé, à l’éducation, à l’eau potable, à l’assainissement, à la terre, au loge­ment età l’autonomie en terme de semences tra­di­tion­nelles aient été obtenu.

Joignez-vous à notre action !

La 3ème Action de la Marche Mondiale des Femmes (MMF) sera axée sur deux moments prin­ci­paux : :

Du 8 au 18 mars, des marches et des mobi­li­sa­tions natio­nales diverses, de toutes formes, cou­leurs et rythmes se dérou­le­ront simul­ta­né­ment. Ceci célè­brera aussi le cen­te­naire de la décla­ra­tion de la Journée Internationale des femmes, ins­tau­rée par les délé­guées de la 2ème Conférence International des femmes socia­listes qui a eu lieu à Copenhague en 1910.

Du 7 au 17 octobre, des marches et diverses actions auront lieu simul­ta­né­ment à une mobi­li­sa­tion inter­na­tio­nale dans le Sud Kivu en République Démocratique du Congo (RDC) afin de ren­for­cer le pro­ta­go­nisme des femmes dans la réso­lu­tion des conflits.

Des actions et acti­vi­tés seront réa­li­sées entre temps au niveau régio­nal, dans plu­sieurs pays :

Amériques : du 21 au 23 août en Colombie

Asie et Océanie : du 12 au 14 mai aux Philippines

Europe : le 30 juin en Turquie

L’action inter­na­tio­nale est ouverte à tous les groupes de femmes et aux femmes qui veulent se joindre à nous pour lutter en faveur de la construc­tion de ce monde que nous sou­hai­tons, un monde basé sur les alter­na­tives des femmes. Venez et mar­chez avec nous !

Si vous vivez dans un pays dans lequel il y a une CN de la MMF, com­men­cez par entrer en contact avec les copines qui par­ti­cipent à la marche et consulte-les sur les acti­vi­tés pré­vues sur l’année. Pour trou­ver les contacts des CNs, veuillez accé­der à la séc­tion du notre site­web http://​www​.mar​che​mon​diale​.org/​struc… ou contac­tez-nous via e-mail à info@​marchemondiale.​org. Puis, vous n’avez plus qu’à vous joindre à nous !

Si vous habi­tez dans un pays où il n’y a pas de CN, n’hésitez sur­tout pas à orga­ni­ser vos propres mobi­li­li­sa­tions et acti­vi­tés ! Celles-ci pour­ront prendre plu­sieurs formes : des marches, des mani­fes­ta­tions, des actes sym­bo­liques, des confé­rences, des débats, des lan­ce­ments de cam­pagnes, la dis­tri­bu­tion de maté­riels écrits, des pré­sen­ta­tions cultu­relles (musique, danse, films, etc), des confé­rences et com­mu­ni­qués de presse, des ate­liers, des forums d’actions directes, des vigiles, le port de sym­boles visuels (dra­peaux, bras­sards, pan­cartes, marion­nettes, fou­lards, entre autres), des réunions avec les auto­ri­tés, des théâtres, des batu­ca­das, des ren­contres fron­ta­lières et la pré­sen­ta­tion de nos demandes.

Nous vous invi­tons aussi à accé­der régu­liè­re­ment á notre site­web consa­crée à la Troisième Action Internationale pour regar­der les textes, les logos et autres maté­riels qui peuvent être uti­li­ser dans la pré­pa­ra­tion de l’Action ainsi que des nou­velles des pays par­ti­ci­pants : http://​www​.mmf2010​.info

Rappelez-vous qu’au Secrétariat International, nous sommes tou­jours prêtes à vous aider ou à aider le groupe auquel vous appar­te­nez en met­tant en oeuvre tous les moyens qui sont à notre portée. Contactez-nous et par­ta­gez avec nous vos pro­jets, pré­ci­sez qui en fait partie et com­ment nous pou­vons vous être utiles : info@​marchemondiale.​org

Les commentaires sont fermés.