Suivez-nous sur Facebook
Publications et événements
Nouveaux Cahiers du socialisme
Numéro 12, Automne 2014
COUV-NCS12-C1 Catalogue Sodep

La santé ma­lade de capitalisme

Bien qu’au Québec et au Ca­nada le do­maine des soins de santé soit, de­puis plus de 40 ans, ma­jo­ri­tai­re­ment dans le giron pu­blic, l’influence du ca­pi­ta­lisme sur la santé se fait sentir de plu­sieurs manières.

On la re­trouve bien sûr dans la forme par­ti­cu­lière qu’ont prise les pra­tiques mé­di­cales et l’organisation du sys­tème de soins à tra­vers les époques, et elle pé­nètre éga­le­ment, jusque dans ses re­plis les plus in­times, le rap­port plus gé­néral que nous en­tre­te­nons, en tant qu’individus, mais aussi en tant que so­ciété, à la santé.

Ce sont ces rap­ports contra­dic­toires et com­plexes entre santé et ca­pi­ta­lisme que le pré­sent nu­méro des Nou­veaux Ca­hiers du so­cia­lisme pro­pose d’explorer.

 

More...
 

Articles récents

Haïti
De quoi parlent les racines de la liberté?
17 décembre 2014
Gauche / Mouvements sociaux

Qu’il est long et es­carpé le sen­tier vers la li­berté. Après deux siècles de luttes, l’horizon de l’émancipation semble être borné par le ca­pi­ta­lisme contem­po­rain, fi­nan­cia­risé, cy­ber­né­tisé, le « sujet au­to­mate ». Les contra­dic­tions ac­tuelles au sein de l’État haï­tien (par­le­ment, exé­cutif, col­lec­ti­vités ter­ri­to­riales) ainsi que la crise éco­no­mique, po­li­tique et en­vi­ron­ne­men­tale montrent, comme une plaie béante, la crise plus glo­bale du ca­pi­ta­lisme en tant que tel. Pour au­tant, l’affaiblissement his­to­rique de l’État haï­tien, qui a dé­bouché sur une tu­telle, ne de­vrait être ana­lysé comme une crise de do­mi­na­tion de la bour­geoisie haï­tienne. Une telle lec­ture ren­ver­rait à confondre les contra­dic­tions in­ternes à l’appareil d’État avec les contra­dic­tions in­ternes à la fonc­tion de l’État. En fait, il s’agit pour les do­mi­nants de trouver une bi­fur­ca­tion face à la crise du bloc au pou­voir, sous l’hégémonie du ca­pital in­ter­na­tional, par la mé­dia­tion de l’ambassade des États-Unis ou même celle du vice-président de ce pays. Alors, quelle stra­tégie de lutte na­tio­nale, dé­mo­cra­tique et po­pu­laire pour dé­faire cette manœuvre?

More...
Recension
Le commun contre l’État néolibéral
15 décembre 2014
Gauche / Mouvements sociaux

Re­censé : Pierre Dardot et Chris­tian Laval, Commun. Essai sur la ré­vo­lu­tion au XXIe siècle, Paris, La dé­cou­verte, 2014, 593 p.

Le livre de Pierre Dardot et Chris­tian Laval in­tro­duit en France la ques­tion du « commun » qui était jusqu’ici ab­sente du débat hexa­gonal, alors qu’elle ir­rigue de­puis les pre­miers tra­vaux d’Elinor Os­trom il y a vingt ans le champ des sciences hu­maines anglo-saxonnes. Commun est d’abord une im­pres­sion­nante syn­thèse d’un grand nombre de tra­vaux de so­cio­logie, d’économie, de droit, d’anthropologie et de phi­lo­so­phie qui ont pris le « commun » pour objet ces deux der­nières dé­cen­nies. Mais le livre est sur­tout un ef­fort phi­lo­so­phique d’élaboration ori­gi­nale du concept de « commun ».

More...
Un marathon, pas un sprint
12 décembre 2014
Gauche / Mouvements sociaux

Avec le rap­port de la Com­mis­sion Ro­billard, tout de­vient clair. Ce pro­gramme est du copier-coller des pi­toyables « tra­vaux de l’Institut éco­no­mique de Mont­réal et des trois « mous­que­taires de l’apocalypse », les mi­nistres Leitão, Coi­teux et Daoust. Mais at­ten­tion, Couillard va dire, « on n’ira pas aussi loin ». Cela per­mettra aux mer­ce­naires de ser­vice d’applaudir sa « modération ».

More...
Extractivisme et néoextractivisme : les deux faces d’une même malédiction
10 décembre 2014
Gauche / Mouvements sociaux

De­puis 2013, Dé­ve­lop­pe­ment, ins­ti­tu­tions et mon­dia­li­sa­tion ( DIAL) a ré­gu­liè­re­ment pu­blié des textes au­tour de la pro­blé­ma­tique de l’extractivisme, pri­vi­lé­giant soit la des­crip­tion d’un conflit et de luttes dans un cas précis d’extractivisme [1], soit des pers­pec­tives plus gé­né­rales [2]. Le texte que nous pu­blions ici pro­pose une syn­thèse assez en­glo­bante et une ana­lyse des dy­na­miques glo­bales de l’extractivisme, en sug­gé­rant dans un der­nier temps des portes de sortie pour amorcer la construc­tion de so­ciétés pos­tex­trac­ti­vistes. Al­berto Acosta est un éco­no­miste équa­to­rien, pro­fes­seur et cher­cheur à la Fa­culté latino-américaine de sciences so­ciales — siège aca­dé­mique de l’Équateur (FLACSO-Équateur). An­cien mi­nistre de l’Énergie et des Mines, il a aussi été pré­sident et membre de l’Assemblée consti­tuante [3]. Le texte tra­duit ici est un cha­pitre de l’ouvrage col­lectif Más allá del de­sar­rollo, pu­blié sous la di­rec­tion de Mi­riam Lang et Dunia Mo­krani Chávez (Quito, Abya Yala / Fun­da­ción Rosa Luxem­burg, 2011). Du fait de la lon­gueur du cha­pitre, nous avons réa­lisé deux coupes [4]. Le texte est ce­pen­dant dis­po­nible en in­té­gra­lité, en es­pa­gnol, sur le site DIAL — Al­te­rInfos [5].

More...
Déclaration
Déclaration du Comité de la Commémoration du 25ème anniversaire de la tragédie du 6 décembre 1989
5 décembre 2014
Gauche / Mouvements sociaux

Le 6 dé­cembre 1989, qua­torze jeunes femmes vouées à un avenir d’ingénieures ont été as­sas­si­nées avec une arme lé­ga­le­ment ac­quise pour la simple raison qu’elles avaient choisi une car­rière tra­di­tion­nel­le­ment mas­cu­line. Treize autres femmes et hommes ont été blessés. La sé­vé­rité et les mo­tifs du mas­sacre en ont fait un sym­bole du combat per­pé­tuel contre la mi­so­gynie et la vio­lence au­tour du­quel se sont ral­liées les so­ciétés qué­bé­coise et canadienne.

En ce 25e an­ni­ver­saire de la tuerie sur­venue le 6 dé­cembre à Mont­réal, nous joi­gnons notre voix au front commun d’organismes et de ci­toyens qui croient que notre de­voir de mé­moire en­traîne né­ces­sai­re­ment des ac­tions concrètes pour …

More...
Histoires, pratiques et théories de la transformation
La gauche et la question nationale
3 décembre 2014
Gauche / Mouvements sociaux

a54ab7_13eea39eac614cb8b0bda1246ebbe771.png_srz_p_323_417_75_22_0.50_1.20_0

En 1978, dans l’effervescence qué­bé­coise de l’époque naît une revue, les Ca­hiers du so­cia­lisme. Son but est de re­lire la so­ciété qué­bé­coise au prisme des classes et des luttes de classes, plus par­ti­cu­liè­re­ment « de faire l’analyse des « rap­ports entre classes so­ciales au Québec et au Ca­nada, de la na­ture de l’État ca­pi­ta­liste fé­déral et qué­bé­cois, de la place du Ca­nada dans le sys­tème im­pé­ria­liste, des voies d’organisation et d’accession au pou­voir des classes op­pri­mées, de la ques­tion na­tio­nale »[1]. L’« aven­ture » du­rera jusqu’en 1984[2].

More...
Malcolm X, Une vie de réinventions
1 décembre 2014
Gauche / Mouvements sociaux

1592978-gf

Pré­di­ca­teur sec­taire de la Na­tion of Islam, ou mu­sulman or­tho­doxe converti à la to­lé­rance, na­tio­na­liste noir ou ré­vo­lu­tion­naire ou­vert aux al­liances avec les groupes de gauche, ex-revendeur de drogue, an­cien pri­son­nier, par­tisan de l’auto dé­fense armée, di­ri­geant pan­afri­ca­niste… Mal­colm X a connu plu­sieurs vies.

Après son as­sas­sinat, des groupes très dif­fé­rents — les trots­kistes, les na­tio­na­listes noirs, les mu­sul­mans sun­nites — se ré­cla­mèrent de lui. Des cen­taines d’institutions et d’associations de quar­tier ont été re­bap­ti­sées en son honneur.

Mal­colm X est de­venu une icône de la culture noire et, plus lar­ge­ment, de la culture po­pu­laire dans de nom­breux pays. Son hé­ri­tage et sa mé­moire ont fait l’objet de luttes achar­nées. Pa­ra­doxa­le­ment, sa vie reste mal connue. C’est prin­ci­pa­le­ment par l’ouvrage connu comme son au­to­bio­gra­phie, co­écrite avec Alex Haley, que le grand pu­blic a ap­pris à connaître Mal­colm X, alors même que ce livre, écrit dans des condi­tions contro­ver­sées, édul­core bien des as­pects du par­cours per­sonnel et po­li­tique du di­ri­geant noir.

More...
12 jours d’action contre la violence envers les femmes
28 novembre 2014
Gauche / Mouvements sociaux

« Les femmes sont en­core vic­times de vio­lence parce qu’elles sont des femmes. Il faut conti­nuer de lutter pour l’égalité réelle et pour faire cesser la vio­lence! » — Consulter le site des 12 jours d’action

La cam­pagne an­nuelle des 12 jours d’action contre la vio­lence en­vers les femmes est une oc­ca­sion de ré­flé­chir col­lec­ti­ve­ment au phé­no­mène de la vio­lence faite aux femmes et de pu­bli­ciser  des so­lu­tions concrètes pour en­rayer ce fléau. De­puis 2008, la FFQ co­or­donne conjoin­te­ment cette cam­pagne avec Femmes au­toch­tones du Québec, L’R des centres de femmes, la Concer­ta­tion des luttes contre l’exploitation sexuelle, la Fé­dé­ra­tion des res­sources d’hébergement pour femmes vio­len­tées et en dif­fi­culté du Québec, le Re­grou­pe­ment qué­bé­cois des centres d’aide et de lutte contre les agres­sions sexuelles, le Re­grou­pe­ment des mai­sons pour femmes vic­times de vio­lence, Ré­seau ac­tion femmes han­di­ca­pées, SOS Vio­lence conju­gale et la Table de concer­ta­tion au ser­vice des per­sonnes ré­fu­giées et immigrantes.

Par
More...
La grande bifurcation du mouvement souverainiste
26 novembre 2014
Gauche / Mouvements sociaux

La course à la chef­ferie du Parti qué­bé­cois aura un im­pact consi­dé­rable sur l’avenir du mou­ve­ment sou­ve­rai­niste et de la gauche qué­bé­coise dans les pro­chaines an­nées. Les six candidat(e)s à la course peuvent être ré­partis gros­siè­re­ment en deux ca­té­go­ries : 1) le camp « pro­gres­siste et in­dé­pen­dan­tiste » com­posé par Mar­tine Ouellet, Alexandre Clou­tier et Pierre Céré ; 2) le camp « conser­va­teur et au­to­no­miste » re­pré­senté par le tandem Ber­nard Drain­ville et Pierre Karl Pé­la­deau, Jean-François Lisée se trou­vant dans un no man’s land op­por­tu­niste ca­rac­té­ris­tique de sa « gauche efficace ».

More...
L’indépendance du Québec: Au-delà du nationalisme
Des solidarités pour penser la transformation sociale
24 novembre 2014
Gauche / Mouvements sociaux

Il s’agira de ré­flé­chir, dans un contexte de dé­bats et de re­po­si­tion­ne­ments au­tour de la ques­tion na­tio­nale au Québec ainsi que de re­cherche de so­li­da­rités avec la gauche ca­na­dienne, à la né­ces­sité de l’indépendance du Québec à l’heure de la mon­dia­li­sa­tion néo­li­bé­rale. Com­ment lier ques­tion so­ciale et ques­tion na­tio­nale et penser l’indépendance loin de tout na­tio­na­lisme fri­leux et identitaire?

Ce texte a été pré­senté au Forum So­cial des peuples dans l’atelier in­ti­tulé : L’indépendance du Québec : au-delà du na­tio­na­lisme, ter­rain des so­li­da­rités pour penser la trans­for­ma­tion so­ciale, le ven­dredi 22 août der­nier. (Presse-toi à gauche)

More...