Suivez-nous sur Facebook
Publications et événements
6e édition de l'université populaire des NCS
du 20 au 23 août 2015 à l'UQAM

bandeau-UPOP-2015

Les Nou­veaux Ca­hiers du so­cialisme (NCS) en col­la­bo­ra­tion avec Ca­na­dian Di­men­sion pré­sentent l’Université po­pu­laire 2015 sous le thème « Re­pen­sons l’émancipation».

En 2012, les étu­diants et les étu­diantes ont re­dy­na­misé l’idée que, oui en fin de compte, l’avenir est ou­vert. Aujourd’hui en 2015, une grande conver­gence, re­grou­pant tous les sec­teurs de la so­ciété, dit NON aux ab­surdes po­li­tiques de l’« aus­té­rité » et re­tisse les liens de so­li­da­rité entre gé­né­ra­tions, ré­gions, com­mu­nautés. C’est le point de dé­part de l’université po­pu­laire des NCS, pour ap­pro­fondir la ré­flexion pour et par les mou­ve­ments po­pu­laires, pour fa­vo­riser l’interaction et per­mettre l’expression d’un large éven­tail de pers­pec­tives, pour re­penser l’émancipation et ré­in­venter le monde.

Menu

Suite...
 

Articles récents

Nouveaux Cahiers du socialisme
Impérialisme au XXIe siècle, Empires et confrontations
Numéro 13, Hiver 2015
18 février 2015
Non classé
No. 13 -Impérialisme au XXIe siècle

No. 13 –Im­pé­ria­lisme au XXIe siècle

In­tro­duc­tion au numéro

Nu­méro co­or­donné par : Flavie Achard, Pierre Beaudet, Sté­phane Cha­li­four, Do­nald Cuc­cio­letta, Francis For­tier, Phi­lippe Hur­teau, Thomas Chiasson-LeBel, Ghis­laine Raymond

 

En 1914, l’histoire contem­po­raine bas­cu­lait avec la Pre­mière Guerre mon­diale. Celle-ci lan­çait le monde en­tier dans un conflit d’une vio­lence sans pré­cé­dent. Cette guerre in­ter­éta­tique aux ac­cents de lutte de classes voyait s’affronter dif­fé­rentes puis­sances im­pé­ria­listes dans une ri­va­lité qui al­lait en éli­miner plu­sieurs. C’est à cette époque que le mar­xisme s’est d’abord in­té­ressé, avec une at­ten­tion par­ti­cu­lière, à la ques­tion de l’impérialisme.

Au mo­ment de bou­cler ce nu­méro, cent ans plus tard, le Par­le­ment ca­na­dien, com­posé d’une ma­jo­rité de conser­va­teurs, vient d’engager la par­ti­ci­pa­tion du Ca­nada à des bom­bar­de­ments aé­riens en Irak. L’objectif pour­suivi, plutôt flou, est d’affaiblir un groupe armé qui opère dans la ré­gion, l’État is­la­mique en Irak et au Le­vant (EIIL), qui re­pré­sen­te­rait une « me­nace à l’échelle mon­diale »[1]. Cet ob­jectif a été ré­af­firmé à la suite des in­ci­dents à Saint-Jean-sur-le-Richelieu et à Ot­tawa en oc­tobre der­nier dans les­quels des mi­li­taires ont été tués. Les ser­vices de sé­cu­rité af­firment que les meur­triers se ré­cla­maient d’un cer­tain islam « ra­dical », ce qui jus­ti­fie­rait, selon le gou­ver­ne­ment, de par­ti­ciper en­core da­van­tage à la « guerre contre le ter­ro­risme mondial ».

 

Par
Suite...
Bilan du gouvernement conservateur
De multilpes raisons pour voter contre Harper
6 juillet 2015
Université d'été 2015

Un bilan en­vi­ron­ne­mental désastreux

De­puis leur ar­rivée au pou­voir, les conser­va­teurs ont tout fait pour sa­boter les avan­cées du Ca­nada en ma­tière de pro­tec­tion de l’environnement.

Ils ont abrogé la Loi ca­na­dienne sur l’évaluation en­vi­ron­ne­men­tale, dis­sous la Table ronde na­tio­nale sur l’environnement et l’économie, re­manié la Loi sur les pêches, la Loi sur les es­pèces en péril et la Loi sur la pro­tec­tion de la navigation.

Ils ont tor­pillé les né­go­cia­tions du pro­to­cole de Kyoto sur les chan­ge­ments cli­ma­tiques. Le Ca­nada s’est re­tiré de la Conven­tion des Na­tions unies sur la lutte contre la dé­ser­ti­fi­ca­tion en 2013 (192 pays l’ont si­gnée, le Ca­nada est main­te­nant le seul pays à ne pas en faire partie).

Les conser­va­teurs ont di­minué les cibles de ré­duc­tion des gaz à effet de serre. Ils ont ré­duit la pro­tec­tion de la bio­di­ver­sité, les exi­gences des éva­lua­tions en­vi­ron­ne­men­tales et l’accès aux consul­ta­tions pu­bliques pour fa­ci­liter l’approbation de pro­jets in­dus­triels. Ainsi, l’évaluation en­vi­ron­ne­men­tale que l’Office na­tional de l’énergie fera du projet d’Énergie Est ne peut pas tenir compte de l’augmentation des gaz à effet de serre, même si cet oléoduc, à lui seul, trans­por­tera 1,1 mil­lion de ba­rils de pé­trole par jour. C’est comme si l’on ajou­tait 7 mil­lions de vé­hi­cules sur les routes du Québec.

Par
Suite...
Un coup d’état financier contre Athènes

Un plan de dé­sta­bi­li­sa­tion fi­nan­cière et po­li­tique de la Grèce est en cours de­puis quelques se­maines. À vrai dire, c’est bien avant l’élection de Sy­riza, que le pro­cessus a été mis en route, mais son ac­cé­lé­ra­tion in­ten­sive les der­niers jours jette une lu­mière vive sur celui-ci. Il s’agirait de rien de moins que d’une ten­ta­tive de ren­verser le gou­ver­ne­ment Sy­riza pour que celui-ci soit enfin rem­placé une coa­li­tion de la conve­nance de créan­ciers. Le chan­tage odieux exercé sur le gou­ver­ne­ment grec, par le biais d’une in­ci­ta­tion ou­verte à un bank run ne laisse aucun doute sur la vo­lonté des créan­ciers d’en finir une fois pour toutes avec un gou­ver­ne­ment qui ose contester leurs dik­tats et re­fuse de faire boire au peuple grec jusqu’à la lie la po­tion lé­tale que Bruxelles, BCE et FMI ont sa­vam­ment concocté pour lui. Doit-on rap­peler ici que les pro­grammes de « sau­ve­tage » qui n’ont sauvé per­sonne à l’exception no­toire de banques eu­ro­péennes, grecques com­prises, n’ont pas manqué de pro­duire une telle chute du PIB, une telle baisse du ni­veau de vie que même une guerre menée par des moyens mi­li­taires n’aurait su pro­duire. La nou­veauté aujourd’hui consiste au fait que le trio in­fernal de la Troïka a dé­cidé de mettre dé­li­bé­ré­ment en danger le sys­tème ban­caire grec afin de faire tomber un gou­ver­ne­ment qui, malgré les pres­sions ter­ri­fiantes, a osé lui tenir tête pen­dant cinq mois. Après tout, il n’est pas in­terdit de mettre en danger quelques pe­tites banques pé­ri­phé­riques si c’est pour ra­fler la mise sur le plan po­li­tique et éco­no­mique. Ces af­fir­ma­tions qui pour­raient, aux yeux de cer­tains, pa­raître exa­géré, voire gra­tuit s’appuient sur des faits.

Suite...
Référendum en Grèce le 5 juillet
Non à l’austérité, la parole au peuple!
1 juillet 2015
Non classé

Dans la nuit du ven­dredi 26 juin le Pre­mier mi­nistre grec Alexis Tsi­pras re­fuse les der­nières pro­po­si­tions faites à la Grèce par les « ins­ti­tu­tions » (la BCE, la Com­mis­sion eu­ro­péenne et le FMI) et an­nonce un ré­fé­rendum. Moins de 24h plus tard, les « ins­ti­tu­tions » ri­postent en as­phyxiant l’économie de la Grèce. Elles re­fusent d’augmenter les li­qui­dités ac­cor­dées au pays et forcent le gou­ver­ne­ment à fermer tem­po­rai­re­ment les banques et ins­taurer un contrôle sur les capitaux.

Suite...
Recension
La puissance du commun

Après Em­pire et Mul­ti­tude, Mi­chael Hardt et An­tonio Negri pour­suivent, dans Com­mon­wealth, leur cri­tique ra­di­cale, où l’inspiration de Marx se fait plus sen­sible que ja­mais, de notre mo­der­nité économique.

Re­censé : Mi­chael Hardt, An­tonio Negri, Com­mon­wealth, The Belknap Press of Har­vard Uni­ver­sity Press, 2009, 434 p.

Les lec­teurs d’Em­pire et de Mul­ti­tude1 re­trou­ve­ront dans le der­nier ou­vrage de Mi­chael Hardt et d’Antonio Negri le style et les thèmes qui leur sont fa­mi­liers. Al­liant puis­sance spé­cu­la­tive, au­dace dans le diag­nostic so­cio­lo­gique et fer­meté ré­vo­lu­tion­naire, les deux au­teurs conti­nuent à pré­ciser et à en­ri­chir cette « vi­sion du monde » phi­lo­so­phico– po­li­tique si ori­gi­nale et si sé­dui­sante qui, ces der­nières an­nées, leur a at­tiré tant de sym­pa­thie dans les mi­lieux les plus di­vers. Il y a ce­pen­dant du neuf dans Com­mon­wealth.

Suite...
Anarchisme, autogestion et pollinisation des idées
Une entrevue avec Anna Kruzynski
26 juin 2015
Non classé

 

À l’instar de plu­sieurs, Anna Kru­zynski a com­mencé à mi­liter le mou­ve­ment étu­diant. Ra­pi­de­ment, elle s’est butée à la dif­fi­culté de changer les choses de l’intérieur. C’est tou­te­fois les formes or­ga­ni­sa­tion­nelles non hié­rar­chiques et la série d’actions di­rectes qui ont marqué la fin des an­nées 1990 comme le Plan G, l’Opération SA­LAMI, l’occupation du Conseil du pa­tronat du Québec et l’occupation du bu­reau du rec­teur à Mc­Gill, qui sont ve­nues confirmer beau­coup de sen­ti­ments et de va­leurs chez la mi­li­tante. « C’est à partir de ce moment-là que je suis de­venue à la fois an­ti­ca­pi­ta­liste et fé­mi­niste », explique-t-elle.

Suite...
Leçons de Printemps 2015 : Éviter les pièges cet automne

L’épisode de grève étu­diante du prin­temps a déçu et frustré beau­coup d’étudiantEs de l’UQAM, même si peu osent le dire. Beau­coup de per­sonnes ont fait confiance aux co­mités Prin­temps 2015 pour mener à bien le mou­ve­ment de grève « contre l’austérité et les hy­dro­car­bures ». Dès jan­vier, nous cri­ti­quions le manque de re­pré­sen­ta­ti­vité et les li­mites stra­té­giques in­hé­rentes à ces co­mités1. La base étu­diante doit dès main­te­nant tirer les le­çons du Prin­temps 2015 afin d’éviter de tomber dans les mêmes pièges cet automne.

Suite...
Colonialisme et pipelines
19 juin 2015
Non classé

pipelineL’université po­pu­laire des NCS (20 – 23 août pro­chain) ani­mera un débat sur la conver­gence pos­sible entre les luttes au­toch­tones et les luttes environnementales.

Suite...
Conférence de Solidarity Halifax
Vers une convergence des forces militantes du Québec et hors Québec
17 juin 2015
Non classé

Les 5 et 6 juin der­niers, une qua­ran­taine de mi­li­tants et mi­li­tantes pro­ve­nant d’une di­zaine de groupes so­ciaux et or­ga­ni­sa­tions po­li­tiques du Ca­nada et du Québec se sont réunis à Ha­lifax dans le cadre d’une conférence-débat or­ga­nisée par le groupe So­li­da­rity Ha­lifax. J’ai eu le pri­vi­lège de re­pré­senter Québec so­li­daire qui y avait été invité.

Suite...
Proche-Orient : turbulences politiques ou déblocage idéologique?
15 juin 2015
Non classé

L’irruption cette der­nière année du groupe armé État is­la­mique — aussi connu sous le nom de Da’esh — sur la scène po­li­tique arabe est tout à la fois un symp­tôme des blo­cages pro­fonds de ces so­ciétés, un fac­teur d’instabilité ac­crue, mais pa­ra­doxa­le­ment, aussi, ce qui pour­rait peut-être per­mettre à ces so­ciétés de dé­passer leur en­fer­me­ment dans des sys­tèmes idéo­lo­giques bloqués.

Suite...
Contre la mise à l’écart des intellectuels
12 juin 2015
Non classé

J’ai fait connais­sance avec le Québec par l’entremise des in­tel­lec­tuels. Ma pre­mière vi­site ici re­monte à 2007. De­puis, j’ai pu ap­pro­fondir ma ré­flexion sur le mi­lieu in­tel­lec­tuel qué­bé­cois grâce à des contacts ré­gu­liers entre cher­cheurs et à partir d’une lit­té­ra­ture cri­tique sur la « crise » ou le « si­lence » des in­tel­lec­tuels au Québec, un ques­tion­ne­ment qui s’applique éga­le­ment aux contextes du Brésil et de la France.

Suite...