Suivez-nous sur Facebook
Publications et événements

 Lancement du numéro 16 des Nouveaux Cahiers du socia­lisme

L’accès à la justice, quelle Justice ?

Le 22 septembre 2016

 

C’est avec fierté que le comité d’accès à la jus­tice de l’Association des juristes pro­gres­sistes vous invite à assister au lan­ce­ment du 16e numéro des Nouveaux Cahiers du socia­lisme dont il a dirigé la pro­duc­tion.

Inspirés par une volonté de rendre la jus­tice acces­sible à tous et à toutes, des juristes, des socio­lo­gues, des poli­to­lo­gues, des mili­tants et des mili­tantes par­ta­gent leurs réflexions sur cette ques­tion. Les lec­teurs et lec­trices décou­vri­ront un cahier ins­pi­rant qui relate cer­taines luttes menées au fil des ans et iden­tifie les défis à relever autour du thème d’actualité qu’est l’accès à la jus­tice. Découvrez les sujets traités et la liste des auteur-es sur la qua­trième de cou­ver­ture.

 

Les Nouveaux Cahiers du socia­lisme sont édités par le Collectif d’analyse poli­tique.

 

Rendez-vous donc le 22 septembre 2016, à partir de 17 h 30

Au Café Coop Touski, 2361 rue Ontario Est, Montréal

(5 minutes à pied du métro Frontenac)

 

Excellente nour­ri­ture et bois­sons alco­li­sées ou non seront ven­dues par le Touski. Nous béné­fi­cie­rons pen­dant toute la soirée des spé­ciaux 5@7.

 

Événement Facebook: https://www.facebook.com/events/326815647664262.

Suite...
 

Articles récents

FSM2016: Bilan et prospective
Pensant ensemble l’avenir du Forum social mondial
Pour garder le sillon de l’espoir
20 septembre 2016
Conjonctures et actualités

maher-haninkacemLa tenue au cours de cette deuxième semaine d’une nou­velle ses­sion du FSM ici à Montréal est venu en temps opportun, en effet, beau­coup d’événements se sont suc­cédé et beau­coup de chan­ge­ments mar­quants, poli­ti­ques, géos­tra­té­gi­ques et des mul­ti­ples dyna­mi­ques depuis la clô­ture de la ses­sion de Tunis nous invi­tent à s’engager davan­tage à la fin de notre ren­contre cana­dienne dans un débat franc, plu­riel et constructif sur la place, le rôle et le futur de notre mou­ve­ment alter­mon­dia­liste, et de l’espace qui nous réunis depuis 2001 ( le FSM )

La crise de la gauche en Amérique latine, la montée des droites et des popu­lismes en Europe, la pré­sence de plus en plus frap­pante du monde des affaires et de l’argent sur la scène poli­tique inter­na­tio­nale ainsi que la double impasse dans laquelle se trouve les prin­temps arabes sem­blent retarder le déclin de l’hégémonie néo­li­bé­rale et nous inter­pel­lent à redé­finir notre démarche pour ren­forcer la capa­cité du forum à arti­culer les mou­ve­ments émer­gents pour le chan­ge­ment social et le renou­veau de la gauche .
En effet, cinq ans après le réveil de l’histoire pour reprendre l’expression d’Alain Badiou, grâce aux émeutes his­to­ri­ques en Tunisie puis en Égypte, la région du Maghreb Machrek ne semble pas garder la même dyna­mique.

Suite...
Bulletin du réseau Intercoll
Bilan du FSM2016
19 septembre 2016
Conjonctures et actualités
Quelques notes sur le Forum de Montréal et sur l’avenir du FSM
18 septembre 2016
Conjonctures et actualités

L’appréciation du Forum social mon­dial de Montréal en août 2016 est contra­dic­toire. La par­ti­ci­pa­tion des mou­ve­ments du Sud a été freinée par les scan­da­leux refus de visas et la fai­blesse du fonds de soli­da­rité. Ces pro­blèmes étaient attendus, mais leurs consé­quences ont été sous-estimées. Le déve­lop­pe­ment, dans le Nord, du pro­cessus des Forums sociaux mon­diaux est néces­saire ; il ne peut se faire au détriment de la par­ti­ci­pa­tion pleine et entière, pre­mière même, des mou­ve­ments des pays du Sud. La par­ti­ci­pa­tion des mou­ve­ments de dif­fé­rents pays à Montréal, ville inter­na­tio­nale, a permis une cer­taine diver­sité des par­ti­ci­pants, sans pour autant cor­riger les absences qui ont pesé très lourd. Les débats ont été, dans l’ensemble, de très bonne tenue. La prin­ci­pale raison est le retour des Forums thé­ma­ti­ques et des mobi­li­sa­tions inter­na­tio­nales. Les réseaux de mou­ve­ments se sont ren­forcés dans beau­coup de domaines qui ont été visi­bles à Montréal. On a pu le voir dans les tables de conver­gence et dans les grandes confé­rences qui ont été très sui­vies. Des ren­con­tres régio­nales de mou­ve­ments ont été très impor­tantes. Celle sur l’Amérique latine (orga­nisée par l’Espace éman­ci­pa­tion des NCS) a permis de prendre la mesure d’une évo­lu­tion dra­ma­tique. De même que les ren­con­tres sur le Moyen-Orient avec la pré­sence des mou­ve­ments pales­ti­niens et de BDS, les confé­rences sur la Syrie, l’Irak, l’Égypte. On a pu mesurer le dyna­misme du pro­cessus avec les forums asso­ciés tels le Forum mon­dial des migra­tions, le Forum des médias libres, le Forum sur la théo­logie de la libé­ra­tion, le Forum des par­le­men­taires et des élus locaux.

Suite...
Forum parlementaire mondial
Déclaration finale
Bilan FSM
18 septembre 2016
Conjonctures et actualités

forum_parlementaire_fsm2016Nous, par­ti­ci­pantes et par­ti­ci­pants du Forum par­le­men­taire mon­dial, réuni.es à Montréal, le 9 août 2016, dans le cadre du Forum social mon­dial, des élu.es de tous les conti­nents repré­sen­tant des for­ma­tions poli­ti­ques adhé­rant à la Charte de Porto Alegre, des repré­sen­tantes et repré­sen­tants des mou­ve­ments sociaux et des citoyennes et citoyens engagé.es, adop­tons la décla­ra­tion sui­vante. Nous dénon­çons l’État cana­dien qui a interdit de séjour de nom­breux par­ti­ci­pants et par­ti­ci­pantes du Forum social mon­dial engagé.es pour la paix, la démo­cratie, la jus­tice sociale et l’environnement, parmi les­quels plu­sieurs par­le­men­taires.

Suite...
Le Forum social mondial après Montréal
17 septembre 2016
Conjonctures et actualités

FSM 2016 sigleLe Forum social mon­dial s’est ter­miné à Montréal le 13 août der­nier après quatre jours de déli­bé­ra­tions et de ren­con­tres. Le bilan est en train de se faire. Et il faut en dis­cuter ample­ment, car ce FSM appar­tient à un grand « nous » qui inclut les mou­ve­ments popu­laires de plu­sieurs pays, pas seule­ment au Québec. Il y a cer­tai­ne­ment des aspects posi­tifs qui ont été atteints à Montréal, en même temps que des côtés plus som­bres. Cette situa­tion ouvre un débat com­plexe qui s’amorce au FSM où doit se décider dans les pro­chains mois com­ment conti­nuer cette grande aven­ture.

Suite...
Forum Social Mondial Édition de Montréal
Bilan officiel
17 septembre 2016
Conjonctures et actualités

bilan_officiel_fsmLe Forum Social Mondial (FSM) est très fier de cette 12e édi­tion du FSM, la pre­mière à se tenir dans un pays dit du nord. « Le FSM est le fruit du tra­vail d’un comité qui a mené ses acti­vités pen­dant 3 ans, soit depuis mai 2013 au retour d’un pre­mier FSM en Tunisie » a expliqué la co-coordinatrice Carminda Mac Lorin. L’évènement a enre­gistré 35 000 par­ti­ci­pantEs dont 15 000 pré­sentEs à la marche d’ouverture où 125 pays ont été repré­sentés. Rappelons qu’au pre­mier Forum social mon­dial à Porto Allegre au Brésil en 2001, 20 000 per­sonnes avaient pris part à l’évènement, alors pour un pre­mier forum social mon­dial au nord, les orga­ni­sa­teurs sont plus que satis­faits.
Le Forum social mon­dial n’aurait pas été pos­sible sans les 1000 béné­voles qui ont donné de leur temps pour faire en sorte que tout se déroule le mieux pos­sible. On peut compter plus de 15 000 heures de béné­volat de leur part tout au long de cette semaine.

Par
Suite...
Face è la crise
Dix propositions pour prospérer sans croissance
Pour un programme de gauche, radicale et écologiste
16 septembre 2016
Conjonctures et actualités

giorgos-kallis-300x174On assiste à l’avènement en Europe, de l’Espagne à la Catalogne, de la Grèce à la Slovénie et à la Croatie, d’une gauche nou­velle dont la nou­veauté tient non seule­ment aux idées mais aussi au jeune âge de ses mem­bres. Cette gauche sera-t-elle aussi une gauche verte et proposera-t-elle un modèle coopé­ratif alter­natif pour l’économie ins­pirée des idées de la décrois­sance ?
Ou, à l’instar de la nou­velle gauche d’Amérique latine, condi­tionnée par les exi­gences du capi­ta­lisme global, cette nou­velle gauche reproduira-t-elle la logique expan­sion­niste du capi­ta­lisme en se bor­nant à sub­sti­tuer les sociétés mul­ti­na­tio­nales par des sociétés natio­nales, répar­tis­sant un peu mieux les miettes entre la popu­lace ?
Comme contri­bu­tion à ce débat, nous pré­sen­tons ci-après dix pro­po­si­tions, ins­pi­rées par la décrois­sance, que nous avons rédi­gées pour le contexte espa­gnol. Néanmoins, moyen­nant cer­taines modi­fi­ca­tions et adap­ta­tions, elles sont appli­ca­bles à d’autres contextes et per­ti­nentes pour les partis de la gauche radi­cale, ainsi que les for­ma­tions éco­lo­gistes par­tout en Europe.

Suite...
Un certain 11 septembre
15 septembre 2016
Conjonctures et actualités

 
golpe_de_estado_1973Quand arrive cette date fati­dique, je suis, comme plu­sieurs, inter­pellé, choqué, un peu désta­bi­lisé. En 2001, les atta­ques contre les États-Unis ont lit­té­ra­le­ment créé un « autre monde », marqué par la « guerre sans fin » annoncée par le pré­si­dent Bush, dont les consé­quences ne ces­sent de s’amplifier aujourd’hui, dans une sorte de « crise des crises » qui semble avoir de belles années devant elle.

Mais cette his­toire, qu’il faut mieux com­prendre, tout en com­pa­tis­sant avec les vic­times, ce n’est pas ce dont je veux parler aujourd’hui.

Je pense que la plu­part des lec­teurs de PTAG savent qu’il y a eu un autre 11 sep­tembre, en 1973, aux consé­quences éga­le­ment gra­vis­simes. À Santiago, dans les autres grandes villes chi­liennes, il y a eu un mas­sacre qui a duré pen­dant plu­sieurs mois, voire quel­ques années. L’armée chi­lienne, avec l’appui des diverses classes domi­nantes, au Chili, aux États-Unis et ailleurs, a éra­diqué le projet d’un pou­voir popu­laire qui pre­nait forme dans ce pays, porté par un gou­ver­ne­ment pro­gres­siste d’autre part, et par une incroyable mobi­li­sa­tion par en bas d’autre part. À l’époque où le capi­ta­lisme com­men­çait à se mon­dia­liser, ce projet était insup­por­table. Il fal­lait le casser, à tout prix et tout de suite. C’est ce que raconte le mer­veilleux docu­men­taire de Patricio Guzman, « La bataille du Chili ». C’est un témoi­gnage incroyable, que vous pouvez regarder tran­quille­ment chez vous, car il est, inté­gra­le­ment, sur Youtube.

Suite...
Stratégies des mouvements d’émancipation
Janvier 2016

Stratégies_ÉmancipationNous sommes dans une période de grands bou­le­ver­se­ments et de très fortes incer­ti­tudes. Nous vivons pro­ba­ble­ment un chan­ge­ment de période dans lequel se cris­pent les anciennes ten­dances et s’amorcent de nou­velles. La cita­tion de Gramsci est d’une grande actua­lité « le vieux monde se meurt ; le nou­veau monde tarde à appa­raître, et dans ce clair-obscur sur­gis­sent les mons­tres ». Il faut à la fois lutter contre les mons­tres et construire le nou­veau monde. Il n’y a pas de fata­lité, ni dans le succès, ni dans l’échec.

La situation mondiale semble désespérante

De 2008 à 2015 s’ouvre une nou­velle séquence dans l’histoire longue de la situa­tion mon­diale. Depuis 2011, des mou­ve­ments mas­sifs, quasi insur­rec­tion­nels, témoi­gnent de l’exaspération des peu­ples. Les révoltes des peu­ples répon­dent à la crise struc­tu­relle offi­ciel­le­ment admise depuis 2008. Elles confir­ment l’épuisement de cette phase de la mon­dia­li­sa­tion capi­ta­liste. Les inéga­lités sociales, le chô­mage, la pré­ca­ri­sa­tion ont fait baisser la consom­ma­tion popu­laire et ouvert une crise de « sur­pro­duc­tion ». Le recours au sur­en­det­te­ment a trouvé ses limites ; par l’extension des mar­chés finan­ciers dérivés, il a conta­miné tous les mar­chés de valeurs. L’explosion des « sub­primes » a marqué le pas­sage de la dette des ménages à la dette des entre­prises ban­caires. Le sau­ve­tage des ban­ques par les Etats a ouvert la crise des dettes publi­ques. La réduc­tion des défi­cits par les plans d’austérité est sup­posée per­mettre une sortie de crise qui sau­ve­gar­de­rait les pro­fits et main­tien­drait la pré­émi­nence du marché mon­dial des capi­taux et les pri­vi­lèges des action­naires.

A partir de 2013, la situa­tion semble s’être retournée. Les poli­ti­ques domi­nantes, d’austérité et d’ajustement struc­turel, sont réaf­fir­mées. L’arrogance néo­li­bé­rale reprend le dessus. La désta­bi­li­sa­tion, les guerres, les répres­sions vio­lentes et l’instrumentalisation du ter­ro­risme s’imposent dans toutes les régions. Des cou­rants idéo­lo­gi­ques réac­tion­naires et des popu­lismes d’extrême-droite sont de plus en plus actifs. Ils pren­nent des formes spé­ci­fi­ques comme le néo-conservatisme liber­ta­rien aux Etats-Unis, les extrêmes-droites et les diverses formes de national-socialisme en Europe, l’extrémisme jiha­diste armé, les dic­ta­tures et les monar­chies pétro­lières, l’hindouisme extrême, etc. Mais, dans le moyen terme, rien n’est joué.

Suite...