Suivez-nous sur Facebook
Publications et événements
Numéro 11, février 2014
En librairie dès le 20 février 2014

Lire la suite…
 

Articles récents

La crise de la gauche européenne

La crise du ca­pi­ta­lisme ne l’a en rien af­faibli, pas plus qu’elle n’a pro­fité aux gauches eu­ro­péennes : leur in­ter­na­tio­na­lisme a cédé face à celui du ca­pital quand elles ne s’y sont pas ral­liées. Seule so­lu­tion, aujourd’hui : une re­lo­ca­li­sa­tion pro­vi­soire des luttes po­li­tiques à l’échelle nationale.

Lire la suite…
À propos de la Grande bifurcation, En finir avec le néolibéralisme
Un livre de Gérard Duménil et Dominique Lévy

Voilà un livre re­mar­quable. Ri­gou­reux et au­da­cieux. Gé­rard Du­ménil et Do­mi­nique Lévy abordent di­rec­te­ment la ques­tion stra­té­gique cen­trale, celle de la sortie du néo­li­bé­ra­lisme, en tant que phase ac­tuelle de la mon­dia­li­sa­tion ca­pi­ta­liste. Ils s’attaquent à la ques­tion la plus dif­fi­cile, celle d’une sortie po­si­tive dans les vieux centres, par­ti­cu­liè­re­ment en Europe.

Lire la suite…
David Camfield : La crise du syndicalisme au Canada et au Québec. Réinventer le mouvement ouvrier

« Il s’agit d’un ex­cellent livre tant pour les mi­li­tantEs du mou­ve­ment syn­dical que pour les jeunes mi­li­tantEs de la gauche qui sont sou­vent assez éloi­gnées des réa­lités syn­di­cales. », David Mandel, Nou­veaux Ca­hiers du socialisme

« David Cam­field va au-delà des études de cas et ar­ti­culent une vi­sion so­ciale plus large, tout en évi­tant l’opacité. », Ste­phanie Ross, Labour/Le Tra­vail.

Lire la suite…
Zapatisme : la rébellion qui dure
Un ouvrage coordonné par Bernard Duterme

« Nous avons dit aux puis­sants “Nous voici” et à notre pays et au monde nous avons crié “Nous voici”… et pour être vus, nous avons caché nos vi­sages, et pour être nommés, nous avons nié notre nom. »

Lire la suite…
Un budget différent fondé sur des choix politiques différents

À la veille du dépôt du budget fé­déral de 2014, le Centre ca­na­dien pour les po­li­tiques al­ter­na­tives (CCPA) a pré­senté un plan bud­gé­taire de son cru, l’Al­ter­na­tive bud­gé­taire pour un gou­ver­ne­ment fé­déral. De­puis près de vingt ans, le CCPA éla­bore chaque année une stra­tégie bud­gé­taire qui montre ce que le gou­ver­ne­ment fé­déral pour­rait ac­com­plir s’il dé­ci­dait de s’attaquer aux en­jeux so­ciaux, éco­no­miques et en­vi­ron­ne­men­taux prio­ri­taires pour la po­pu­la­tion ca­na­dienne. L’édition 2014 dé­cline le thème Vers un meilleur équi­libre en plu­sieurs axes : in­ves­tis­se­ments de taille dans les in­fra­struc­tures, ap­proche sec­to­rielle d’un dé­ve­lop­pe­ment in­dus­triel plus du­rable, dé­penses im­por­tantes dans l’agriculture, les arts, les ser­vices de garde, les soins de santé et les com­mu­nautés des Pre­mières Na­tions. Elle fait la dé­mons­tra­tion écla­tante que budget rime avec choix politiques.

Lire la suite…
Un autre regard sur l’Université

classe

Dès sa fon­da­tion à la fin du XIXe siècle par Émile Dur­kheim, la so­cio­logie fran­çaise a eu pour am­bi­tion de re­mettre en cause les « pré­no­tions », c’est-à-dire les re­pré­sen­ta­tions is­sues du sens commun, que l’on re­trouve par­fois sous l’appellation de doxa. Les au­teurs de L’Université n’est pas en crise s’inscrivent plei­ne­ment dans la conti­nuité de cette mis­sion ori­gi­nelle quand bien même une telle af­fir­ma­tion, contenue dans le titre de l’ouvrage, ap­pa­raît comme clai­re­ment pro­vo­cante dans le contexte ac­tuel, marqué, faut-il le rap­peler, par une crise struc­tu­relle du fi­nan­ce­ment des universités.

Lire la suite…
Recension de lecture
Parti Pris, une anthologie
Textes choisis et présentés par Jacques Pelletier, Lux éditeur, 2013

Parti-Pris-Pelletier-LuxCe re­cueil de grande va­leur est ex­trê­me­ment bien fait, en of­frant un éven­tail de textes qui permet de suivre l’évolution d’un projet intellectuel-politique dont l’importance a été si grande dans l’évolution po­li­tique du Québec. D’autre part, l’ouvrage permet de lever le voile sur l’histoire en­core lar­ge­ment mé­connue de la gauche qué­bé­coise. Parti Pris, sans nul doute, a été une des fon­da­tions de ce mar­xisme qué­bé­cois frais et créatif, ce qui fait qu’aujourd’hui, 60 ans plus tard, on a une gauche qui se tient de­bout dans ce (presque) pays. L’ouvrage dis­pose de six par­ties, dont les pre­mières sont des in­ter­pel­la­tions di­rec­te­ment po­li­tiques. Dans les cha­pitres sub­sé­quents sont abor­dées les thé­ma­tiques de la culture, de la laï­cité, de la lit­té­ra­ture, avec des contri­bu­tions de plumes qui de­vien­dront cé­lèbres par la suite : Gaston Miron, Gé­rard Godin, Hu­bert Aquin, Paul Cham­ber­land et plu­sieurs autres.

Lire la suite…
Après le capitalisme, le bien vivre

Avec Adieux au ca­pi­ta­lisme, l’historien Jé­rôme Ba­chet, déjà au­teur d’un des livres de ré­fé­rence sur le mou­ve­ment du Chiapas, La Re­bel­lion za­pa­tiste (Champs-Flammarion, 2005), se donne pour am­bi­tion, non seule­ment de penser une cri­tique du ca­pi­ta­lisme, mais éga­le­ment comme le titre l’indique, sa fin.

Lire la suite…
À lire : Introduction à « La réification. Histoire et actualité d’un concept critique »

Cet ou­vrage col­lectif in­ter­roge l’histoire et l’actualité du concept de « réi­fi­ca­tion » dans la pers­pec­tive d’une cri­tique du ca­pi­ta­lisme contem­po­rain. Thé­ma­tisée par Georg Lukács dans son re­cueil pu­blié en 1923 His­toire et conscience de classe, et no­tam­ment dans l’essai « La réi­fi­ca­tion et la conscience du pro­lé­ta­riat », la réi­fi­ca­tion dé­signe d’une ma­nière gé­né­rale « le fait qu’un rap­port, une re­la­tion entre per­sonnes prend le ca­rac­tère d’une chose ».

Lire la suite…
« L’écosocialisme, c’est l’horizon capable d’intégrer cette diversité »

So­cio­logue et phi­lo­sophe mar­xiste franco-brésilien, Mi­chael Löwy est for­te­ment en­gagé dans le combat po­li­tique à visée pla­né­taire. En­sei­gnant à l’École des hautes études en sciences so­ciales (EHESS), di­rec­teur de re­cherche émé­rite au CNRS, il est l’auteur de plu­sieurs ou­vrages sur la pensée contem­po­raine et co-initiateur du Ma­ni­feste éco­so­cia­liste international.

Lire la suite…